les Traitres « Bretons »

LES TRAITRES EN BRETAGNE ET LES TRAITRES BRETONS :

DE LA COLLABORATION AVEC LA FRANCE, PAYS OCCUPANT,

Les TRAITRES DE L’INTERIEUR :

Hubert Coudurier (le Télégramme) : Le système républicain panique et le référendum écossais contribue à sa façon à accroître le sentiment d’effondrement au sein de la caste dirigeante. Comme pour se rassurer, un des laquais de l’Etat Français, le vieil Hubert Coudurier (Le Télégramme), a jugé utile de menacer les Bretons qui pourraient être tentés de suivre les Ecossais. Dans son dernier éditorial où il tonne : “La Bretagne ne fut jamais une nation”. Et le titre : “L’indépendance n’est pas bretonne”.
————–
Hervé Le Bras : suite a ces déclarations lors des débats sur réforme territoriale …. » la réunification de la Bretagne serait un grand danger pour la France  » ………Le Géographe Hervé Le Bras (PCF) a du annuler une conférence qu’il devait tenir près de Saint-Nazaire sur le thème de l’avenir de la région artificielle Pays de la Loire.( il est rémunéré par Jacques Auxiette – PDL =Pays Bidons)
L’Etat Français avait alerté la municipalité des risques, de violences des militants indépendantistes ,que cette venue faisait planer sur la conférence suite aux propos tenus par Mr Le Bras dans les médias contre la Bretagne. Il est soutenu par les médias JACOBINS.

————–

Françoise MORVAN  : Elle critique le Mouvement breton, comme la Breizh Touch via un article publié en première page de Libération, et les écoles Diwan.

Elle critique aussi la municipalité de Rennes pour la place qu’elle fait à l’école Diwan ou à la langue bretonne, et se prononce en 2013 contre la ratification de la charte européenne des langues régionales ou minoritaires, d’abord dans un article de Médiapart en avril 2013, et dans un autre de L’Humanité, le 14 août 2013.
elle est soutenue par le loby Laïcard , Mélenchon …riposte laïque…FO….GRIB et les médias JACOBINS.

Elle est contre le rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne. Elle est Spécialiste du « FOLKLORE Breton ».

ECOTAXE : elle voit partout « …des militants autonomistes de gauche et de nazillons indépendantistes, tous sous bonnet rouge, exprimant la « colère bretonne » contre Paris. « …CEPENDANT,  le résultat est que….PARIS A été VAINCU   !  Le Peuple fait la LOi…ne pas oublier que nos « élus » ne sont que nos représentants (ou commettants) !

—————– CULTURE—————

certains profitent de l’aura d’Anne de Bretagne pour s’en mettre plein les poches, tout en ré-écrivant l’Histoire.

ALAN  SIMON : le Producteur du spectacle sur Anne de Bretagne avait été  averti que son spectacle et le livre qu’il fait éditer allait à l’encontre de la vérité (depuis 2006, entretien de Louis Mélennec et Médias) et qu’il n’y avait JAMAIS eu d’UNION entre la Bretagne et la France. Cependant Alain SIMON à fait savoir qu’il n’entendait pas modifier son spectacle, encore UN TRAITRE !

………………………………………………………………………………………………………………………………………..POLITIQUE…………………………………………

Lebranchu 2014PRIX 2014 DE LA TRAÎTRISE

(elle Collabore avec l’OCCUPANT)

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

8 MARS 2015 ….UN NOUVEAU TRAITRE vient de Naître en Loire Atlantique  !

LE MAIRE de LE FRESNE SUR LOIRE………..

LE FRESNE SUR LOIRE
LE FRESNE SUR LOIRE

http://www.lefresnesurloire.fr/
infos FR3 CE WEEK END 8 MARS 2015….LE MAIRE VOUDRAIT FUSIONNER AVEC INGRANDES commune du 49 (alerte enlèvement ! )

autoroute ancenis Nantes tronçon illégal

« Le Fresne sur Loire marque le début du Pays d’Ancenis et se trouve à l’ancienne frontière historique entre les duchés d’Anjou et de Bretagne et se situe au bord de la Loire.

Le « front de Loire » présente une allure de forteresse, avec un bâti des XVIe et XVIIe siècles en tuffeau blond se réfléchissant sur le fleuve.
Le Fresne sur Loire renferme derrière ses quais des trésors d’architecture, témoins d’une activité portuaire passée florissante. Des manoirs de négociants à l’aspect cossu côtoient des maisons de mariniers et de pêcheurs. Il faut parcourir les ruelles de la cité ligérienne et imaginer les bruits et les couleurs du port.
Un parcours découverte permet au visiteur curieux de revivre l’histoire et les atouts des deux communes du Fresne sur Loire et d’Ingrandes. Dans »La rue de la pierre de Bretagne »: il faut imaginer une énorme pierre, installée en 851, qui marquait la frontière entre la Bretagne et l’Anjou . Cette pierre n’existe plus depuis 1792, date à laquelle elle fut vendue à un carrier au nom de la toute jeune république « une et indivisible ».  »

LES BRETONS VONT iLS LAISSER FAIRE UNE TELLE INFAMIE  ?

article Ouest Fange du 7 janvier 2015 ci-dessous :

« le maire de Le Fresne sur Loire (44) Bretagne, Michel Vallée, n’a pas manqué de souligner qu’il fallait réfléchir à faire une ville nouvelle avec Ingrandes (49),… »

http://www.ouest-france.fr/le-maire-verrait-bien-une-commune-ingrandes-le-fresne-sur-loire-3102660

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

LES DEPUTES ELUS « soit disant Bretons »

sont ils TOUS DES TRAITRES  ?? …DES COLLABOS  ??

Tous les députés français d’origine  » bretonne » , qui ont refusé la REUNIFICATION DE LA BRETAGNE ont adopté la résolution demandant la reconnaissance d’un état palestinien…

AUSSI… «Nous sommes tous des palestiniens»… Les Bretons doivent ils proposer à ISRAEL de reconnaitre la Bretagne au sein de l’ONU  ! afin de garantir ses droits violés depuis 1789 par l’état français …(voir les commentaires de louis Melennec sur son BLOG )

–> http://www.louis-melennec.fr  (Savoie – Corse -Alsace – Nice – Nouvelle Calédonie …ETC..LE COLONIALISME FRANCAIS.)

république francaise 225 ans
république francaise 225 ans de Colonialisme et de collaboration des « élus Bretons » avec l’OCCUPANT …  Bretons arrêtez de vous plaindre ! – 2016 élection bretonne au Parlement de Bretagne.

.FRANCE COLONIALE ET COLLABORATION .

«Ont ainsi voté pour la résolution, les membres du groupe SRC (socialiste, républicain et citoyen) suivants :

Mme Corinne Erhel, Mme Viviane Le Dissez, Mme Annie Le Houerou, M. Michel Lesage, Mme Patricia Adam, M. Jean-Luc Bleunven, M. Gwenegan Bui, M. Richard Ferrand, Mme Chantal Guittet, M. Gilbert Le Bris, Mme Annick Le Loch, M. Jean-Jacques Urvoas, M. François André, Mme Nathalie Appéré, Mme Marie-Anne Chapdelaine, M. Jean-René Marsac, M. Marcel Rogemont, M. Jean-Pierre Le Roch, M. Philippe Noguès, M. Hervé Pellois, M. Gwendal Rouillard, M. Jean-Marc Ayrault, Mme Marie-Odile Bouillé, Mme Marie-Françoise Clergeau, M. Yves Daniel, Mme Sophie Errante, M. Michel Ménard, Mme Monique Rabin, M. Dominique Raimbourg.

M. François de Rugy, M. Paul Molac

M. Thierry Benoit – pour le groupe UMP : Mme Isabelle Le Callennec se sont abstenus.

Pour le groupe UDI, Gilles Lurton (UMP) et Christophe Priou (UMP) étaient absents.»

(Source breiz-info.com)

.

…LES ELUS EN BRETAGNE SONT DES TRAITRES …

ILS TRAVAILLENT POUR L’OCCUPANT DE MÊME QUE LES ELUS FRANCAIS SOUS L’OCCUPATION ALLEMANDE (en 1939-45 soit 7 ans) La Bretagne est Occupée depuis 225 ans !

.
ILS SONT AU SERVICE DU POUVOIR JACOBIN « HAINEUX ENVERS LES BRETONS  »

DEPUIS 1789 et l’opposition et protestation de rené-jean DE BOTHOREL (dernier Procureur Général syndic des états de Bretagne – chargé par le Gouvernement de BRETAGNE de garder les constitutions de la Bretagne et de s’opposer à toutes modifications) qui avait rédigé une « Protestation » adressée à l’Europe entière.

voir le site —>   http://www.botherel.wordpress.com
Les soit-disant députés « Bretons » de 2014 sont les mêmes traitres que ceux de 1789 qui n’avait pas été mandatés par les états de Bretagne pour supprimer les Droits et Libertés du Peuple BRETON. ils sont les représentants de l’état occupant français, dans la continuité de l’Annexion de 1789 par la suppression du Parlement de Bretagne et l’illégalité des tribunaux et administrations françaises. (relire la protestation De Bothorel).
La France (pays Occupant) est toujours illégale en Bretagne de part le droit international (voir louis Melennec).  le site —>    http://www.louis-melennec.fr
d’Empire colonial on est passé a une République coloniale (on l’a encore vu en Nouvelle Calédonie en 1988 avec la tuerie d’Ouvéa) on le voit encore aujourd’hui par la négation de nos peuples et cultures (et l’inculture du néo-jacobin Manuel Valls, niant le peuple Alsacien) la France n’a jamais connu la démocratie, mais plutôt la ploutocratie jacobine ! (des copains et des coquins).

élu
élu « Breton »

LISTE DES TRAITRES « Bretons » et COLLABORATEURS :

Malgrès l’action incessante de Bretagne Réunie, des associations culturelles, des icônes de la chanson et des entrepreneurs dans les médias, à l’Assemblée, sur le terrain et lors des diverses manifestations des Bonnets rouges ou dans de nombreuses villes de Bretagne devant les mairies et les préfectures, le 515 ème anniversaire de la signature du traité restaurant la Souveraineté du Duché de Bretagne signé par Anne de Bretagne en 1499 ; nous aurions pu penser que « nos » élus « bretons » se seraient mobilisés pour CONTRER cette réforme territoriale. mais nous n’avons que des traitres et des pleutres  » Breton ». LISTE ci-dessous :

.Au plus près de la Raie-Publique ça sent la MERDE et la collaboration !
Le Drian, ministre des armées et collaborateur de l’occupant français.« soutien la Bretagne à quatre départements».(agrégé d’histoire ??) – Après avoir soutenu le va-t’en guerre Hollandouille, (Mali et Syrie). Devenu parisien il continu à aller à la soupe qui est excellente, et soutient le candidat Emmanuel Macron, candidat des banques, des élites et de la caste parisienne.  Les banques d’affaires qui ont créé la crise de 2008, lui même associé de la banque Rothschild, il n’a pas réussi à mettre un centime de côté selon sa déclaration de patrimoine ! il serai plus pauvre que Mélenchon qui n’a que 800.000 Euros de patrimoine (2ème fortune des 11 candidats derrière Dupont-Aignan) le même aparatchik (PS) Mélenchon qui fait croire qu’il va défendre le peuple, le laïcard qui n’a jamais travaillé depuis plus de 30 ans qu’il squatte les mandats de représentation  des idiots qui votent pour lui. Les rats de la république française vivent sur le bon fromage !
Lebranchu marylise, ministre de la fonction Publique.

LE FOLL Stéphane

HAMON Benoit (ile de france – ancien ministre), candidat  à l’élection présidentielle du pays voisin, c’est à dire collaborateur de l’état français. Il avait profité de son passage comme ministre, dans les 3 premiers mois, pour faire embaucher sa femme comme cadre chez LVMH en donnant un coup de fil au recruteur pour bien préciser que c’était sa femme qui postulait à un emploi.

.

– Pierre Maille (président du CG du Finistère)
– Claudy Lebreton (président du CG des Cotes d’Armor)
– (président du CG du Morbihan)
– (président du CG d’ille et vilaine)
– (président du CG de loire atlantique)

– Conseil Régional …Massiot Pierrick

– Bernard POIGNANT (conseiller du président Hollandouille) : Au plus près de la Raie-Publique ça sent la MERDE !

ex maire de Quimper, (agrégé d’Histoire ??)
“Mon souhait le plus cher, être au Palais (de l’Elysée) ! “ dixit ; il y est !
« Être Breton ? “A quoi peut-on se référer ? Personnellement mon texte premier dans la vie politique est la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Elle a valeur universelle et non identitaire !”
collabos “bretons” avec son ami Le Drian
il revisite et ré-invente l’Histoire de la Bretagne :
“En Bretagne je ne me sens pas l’héritier des rois Nominoë et Erispoë. Qui même les connait ? Pas plus que d’Anne de Bretagne qui a épousé deux rois de France, a donné une fille à François 1er et signé le traité d’Union en 1532. Je préfère être citoyen d’une République que sujet d’une duchesse. “ …. Lamentable pour un agrégé d’histoire Anne de Bretagne étant morte en 1514 et a eu deux filles avec Louis XII  !
c’est vraiment Poignant comme histoire à dormir debout , mais venant d’un Adorateur Jacobin …

MAIRES DE GRANDES VILLES BRETONNES :

Johanna Rolland; maire de Nantes,
Réponses des candidats aux élections municipales au questionnaire de 44=BREIZH : 19/03/2014, Mme Rolland est pour le Grand Ouest.

FUSION PdL (Pays Bidons) ………….Article Ouest-France, du 27 Mai de Philippe Gambert.
Les maires de Nantes, Brest, Rennes et Saint-Nazaire expliquent pourquoi ils sont favorable à la fusion entre la Bretagne et les Pays de la Loire.
– François Cuillandre, le maire de Brest
– Nathalie Appéré. la maire de Rennes : l’express 12/10/2014 « Parce que cette revendication s’appuie sur une approche culturelle et identitaire qui me gêne  »

.
la maire de Dinard qui supprime le drapeau Breton de la ville

opposés à la réunification de la Bretagne historique :
– Marylise Lebranchu (ministre à la fonction publique), fin 2011, députée dans l’opposition, présentait avec d’autres parlementaires un amendement pour la réunification, a retourné sa veste en décembre 2013, elle a émit un avis défavorable à l’amendement De Rugy
.
– Bruno le Roux, Ps, breton d’origine ! député de Seine-Saint-Denis, a voté contre l’assouplissement du droit d’option,

.
Article du 25 juillet 2014 dans le Courrier Indépendant
« Tous les députés socialistes (30 socialistes et écologistes bretons), sauf un, ont voté un découpage breton identique à celui de Vichy »

M. Le Fur participe à la manifestation de Bretagne réunie à Nantes le 27 septembre 2014.

Discours du 18 novembre 2014 à l’Assemblée nationale
Jean-Jacques Urvoas , « ma priorité du moment c’est la Bretagne à quatre départements ».

————————————————————————————————————————————-

élu
député élu « Breton » chez l’Occupant – le Traître !

DEPUTES ET SENATEURS  « BRETONS » Collaborent avec l’Occupant et ils se terrent dans leur trou à rats !

en 1997, invités par Louis Mélennec pour une conférence au Sénat, (sur l’annexion de la Bretagne) ils se débinent

voir le site (cliquez ici) —>    http://blog-louis-melennec.fr/2014/07/31/1997-au-cours-dune-conference-historique-au-senat-un-breton-defiant-la-republique-violatrice-du-droit-des-peuples-ose-parler-de-linvasion-de-la-bretagne-sous-la-duchesse-anne-effrayes-les-d/

LISTE des traîtres de 1997 qui se cachaient dans leurs trous à rats :

22- députés des Côtes-d’Armor –
93-97 (jq 21-4-97) – charles Josselin(jq 4.7.97) nommé au Gouvernement- christian Daniel – Marc Le Fur – daniel Pennec – yvon Bonnot

29- Finistère
93-97- louis Le pensec (jq 4.7.97) -andré Angot (jq 2001)-bertrand Cousin – jean louis Goasduff -arnaud Cazin – charles Miossec (+2002)- jean yves Cozan – ambroise Guellec

35 – île et vilaine
93-97 – Jean michel Boucheron – yvon Jacob – Yves Féville – alain Madelin (+2002)- pierre Méhaignerie (+2002)- Marie thérèse Boisseau(+2002) – rené Couanau(+2002)

44 – loire Atlantique
93-97- jacques Floch (jq 2001)- jean marc Ayrault (jq 20.7.2012)- monique Papon – Edouard Landrain (+2002) – Michel Hunault (+2002) -pierre Hériaud (+2002)- olivier Guichard -étienne Garnier – serge Poignant (+2002)- élisabeth Hubert (jq 18.6.95) puis vincent Delaroux –

56- Morbihan
93-97- raymond Marcellin- aimé Kergueris (+ 2002) – jean charles Cavaillé (+2002)- loïc Bouvard (+2002) -michel Godard – jacques Le Nay (+2002) –

————————————————————————————————————————————

élu
sénateur élu « Breton » chez l’Occupant – le Traître !

LISTE des traîtres de 1997 qui se cachaient dans leurs trous à rats :

Sénateurs dits « Bretons  »
.
finistère -en 1997– édouard Le Jeune – alphonse Arzel – jacques de Menou –
.
côtes d’armor -en 97 – René Régnault – Félix Leyzour – Jean Dérian – Claude Saunier –
.
ille et vilaine – en 97 – jean Madelain – andré Egu – marcel Daunay – yvon Bourges –
.
Morbihan – en 97 – Christian Bonnet – henri Le Breton – josselin De Rohan –
.
Loire atlantique – en 97 – François Autain – Luc Dejoie – guy Lemaire – marie madeleine Dieulangard – charles henri de Cossé-Brissac –
.

————————————————————————————————————————————

LE CAS  de JEAN YVES  LE DRIAN, Ministre de l’OCCUPANT depuis mai 2012. et Traître à la Bretagne.

LE DRIAN Jean Yves – fils d’ouvrier, études d’Histoire en 1966 –
diplômé de l’université de Rennes 2 en Histoire en 1971.agrégé en histoire contemporaine. (et licence d’histoire )
Jean-Yves Le Drian passe par hypokhâgne ( Quimper) il s’inscrit en faculté d’histoire, à Rennes. Il obtient une agrégation en histoire contemporaine, et assistant à l’université de Rennes.
il a épousé Maria Vadillo, élue rennaise en seconde noce.
il est ami avec Bernard Poignant. (l’autre traître )
Après un procès contre des indépendantistes Bretons, ou il était invité à témoigner sur l’état de la Bretagne il rencontre françois Hollande en 1979, par l’intermédiaire de jean pierre Mignard.
En octobre 1980, il prend la défense de militants bretons du Front de Libération de la Bretagne (FLB) au procès devant la Cour de sûreté de l’État. ils avaient été accusés d’avoir perpétré l’attentat du 6 mars 1979 contre l’immeuble des renseignements généraux (RG) de Saint-Brieuc.  il y dénonça le retard économique de la Bretagne et compara la France à l’Espagne franquiste. (il a bien changé ! ) Le pouvoir rend aveugle et sourd ….
2002/2007  il est membre de la commission de la défense et du groupe d’études sur le problème du Tibet de l’Assemblée nationale (Occupe toi des BRETONS ! au lieu de voir le problème chinois, la France emprisonne des Bretons, des corses ,des basques mais aussi en Savoie contre le droit à l’autodétermination ,article 1 de l’ONU, charte signée par la France) .
dans la tradition de la traitrise, il a succédé à Josselin de Rohan (absent au sénat en 97, lors de la conférence de Louis Mélennec sur Anne de Bretagne au sénat) au Conseil régional de Bretagne.
le 26 juin 2014 il signe une tribune dans le quotidien Ouest-France pour soutenir avec Stéphane Le Foll, en tant qu’ élu de l’ouest , une coopération renforcée entre la Bretagne et la région des Pays de la Loire (pays bidons ) : « La Bretagne […] doit, demain, trouver dans une coopération avec les Pays de Loire une raison de renforcer cette identité partagée avec la Loire-Atlantique ». Il énonce une « nécessité de faire évoluer l’organisation territoriale »..

.
sur les exactions de l’armée française en Centrafrique :
« Si les faits sont avérés, je ne mesurerai pas ma colère, parce que lorsque le soldat français est en mission, il est la France. Si d’aventure un seul d’entre eux a commis de tels actes, qu’il se dénonce immédiatement…. Si quelqu’un a sali le drapeau (le Drapeau français taché du sang des centaines de milliers de morts Bretons, et Vendéens ?) parce que c’est de cela qu’il s’agit, il faut qu’il le dise dès à présent, car cela revient à trahir ses camarades, l’image de la France( ha ! qu’elle serait belle l’image de la France si les autres peuples connaissaient la vérité sur les massacres, tueries, pendaisons réalisés par la France donneuse de leçons ) et la mission des armées. »

Publicités

12 commentaires sur “les Traitres « Bretons »

  1. LA REHABILITATION DES BRETONS QUI ONT LUTTE EN 1940 POUR LA LIBERATION DE LA BRETAGNE.

    LE LIVRE BLEU DE LA BRETAGNE FAIT UN TABAC AU SALON DU LIVRE A CARHAIX, le 31 octobre 2016 .

    La censure française est vaincue par la vérité historique.
    Ceux qui ont combattu la vérité, en connaissance de cause, sont punis.

    Tous étaient là : les vrais militants de la Bretagne, ceux qui aiment sincèrement leur pays, chaleureux et enthousiastes. Mais aussi les jaloux, les punaises, les collabos, les merdias achetés, les putains de la Bretagne. Une vraie fête !

    Etrange destin que celui de ce petit Abrégé de l’histoire de la Bretagne. On avait pensé l’intituler « Les crimes contre l’humanité commis par la France en Bretagne ». Ou encore : « La France, pays des non – droits de l’homme ». Mais l’Etat-tentacule, l’Etat-totalitaire, l’Etat-assassin de la liberté d’expression, l’Etat menteur était là, omniprésent, menaçant.

    Le temps a passé. Les nuages qui obscurcissent encore les cerveaux des Bretons se dissipent. En 2016, la légende de l’Etat démocratique qui a « inventé » les droits de l’homme est en miettes. Enfin !

    A la « Libération » (libération de qui? Par qui ?), il avait jeté en prison des Bretons coupables d’un seul crime : aimer leur pays, leur culture, leur langue, leur histoire. On assure qu’en 1945, tous les membres des mouvements culturels furent flétris, inquiétés, pour avoir osé parler leur langue bi-millénaire à la radio, travaillé à la restauration de leur culture et de leur héritage ancestral, et même, m’assure un témoin, pour avoir joué ostensiblement de la cornemuse ou de la bombarde pendant la guerre. L’un de nos héros bretons, parmi les plus connus, Yann Fouéré, pour avoir défendu son pays natal – dans des termes d’ailleurs oh combien modérés ! – a été arrêté, comme tant d’autres, emprisonné, jugé. Il a dû s’expatrier en Irlande pendant de longues années. L’immense grammairien et linguiste Roparz Hémon, fut aussi arrêté. Des Bretons, admiratifs et reconnaissants pour son œuvre, donnèrent son nom, beaucoup plus tard, en 1988, à un collège, dans la ville du Relecq Kerhuon. Ce collège, après une campagne ignoble, a été débaptisé douze ans plus tard. On cite de cet auteur quelques phrases anti-sémites, mais alors conformes à la doctrine de l’Etat français, donc légales, condamnables sans aucun doute aujourd’hui, en particulier au regard de la défense des droits de l’homme, dont nous nous réclamons en permanence depuis toujours. Soixante ans après la fin de la guerre, des fous ont encore proposé de débaptiser la rue Youenn Drezen, à Pont-l’Abbé, écrivain talentueux, qui a publié des œuvres remarquables en breton, notre langue bi-millénaire.

    Prenant prétexte des quelques Bretons qui se sont tournés vers l’Allemagne, de 1940 à 1945, non par sympathie pour les thèses nazies, mais par patriotisme, des campagnes haineuses se sont succédées jusqu’à aujourd’hui, orchestrées par les plus indignes, les héritiers moraux de la dictature la plus impitoyable de l’histoire humaine, qui compte à son passif plus de 100 millions de victimes. Ils osent encore se réclamer publiquement de l’héritage stalinien, dont le procès n’a toujours pas été fait. Certains des leurs ont commis des crimes ignobles en 1945, dénoncés par les médias récents, et jamais punis.

    En 1950, Roparz Hémon a écrit : « (…) : « pendant quatre ans, de 1940 à 1944, un vent de liberté passa sur la Bretagne ; chaque vrai Breton put travailler presque sans tracas, et la vie de l’esprit fleurit. Pendant ces quatre années-là les Bretons conscients apprirent qu’ils étaient capables de s’occuper de leur pays seuls, une leçon qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. »

    Voila la vérité : la France a assassiné la langue bretonne, les Allemands, ennemis des Français mais non des bretons, leur ont permis de s’exprimer dans leur idiome bi-millénaire, et à la culture bretonne de renaître.
    La Bretagne se serait passée plus que volontiers de toute complaisance envers les Allemands, si elle était restée libre, et si la France n’avait perpétré depuis les invasions de 1491, l’annexion de 1532, les massacres de 1789, 1793, 1794, des abominations qui comptent parmi les plus cruelles de l’histoire de l’humanité. Ces patriotes condamnés par les imbéciles sont parmi les rares Bretons qui ont eu le bonheur d’avoir accès à leur histoire nationale, au nom de laquelle ils ont combattu. Ils ont agi pour libérer leur pays, annexé, violé, pillé, colonisé, acculturé, insulté, privé de sa langue. Les accointances de ces Bretons avec l’Allemagne ont été directement induites par la France, seule et exclusive responsable des horreurs commises en Bretagne depuis l’annexion de 1532. La France a commis des atrocités en Bretagne depuis cinq siècles, surtout à partir de 1789; les Bretons n’en ont commis aucune en France pendant cette très longue période. Les hommes dont nous parlons ont agi pour dénoncer les crimes contre l’humanité commis contre leur peuple, et cet abominable racisme anti breton, qui s’exprime encore chaque année dans des injures non punies par les tribunaux français. (A lire, par les ignares incultes : injures anti-bretonnes).

    La culpabilisation de la Bretagne par la France, avec la complicité de Bretons ignares de leur histoire et héritiers des criminels staliniens, n’agit plus, et n’agira plus jamais : le livre bleu est passé par là.
    En Bretagne, le mot collabo, instrumentalisé par certains Français contre les Bretons, a changé de signification : malheur à ceux qui ont tenté d ‘interdire à ce peuple martyr de brandir et d’afficher son drapeau national.

    LOUIS MELENNEC

  2. DU DOCTEUR LOUIS MELENNEC (PARIS, 24 décembre 2016).

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    LETTRE DU Docteur LOUIS MELENNEC A Monseigneur CENTENE, EVÊQUE DE VANNES (16 février 2015).

    Monseigneur,

    Je ne suis ni croyant ni monarchiste. Mais je suis Breton, ce qui, vous le savez, est un programme écrasant, en même temps qu’une lourde hérédité. Et ce qui m’impose de lourds devoirs.

    J’ai le plaisir de vous dédicacer ce petit livre bleu de la Bretagne, qui a été téléchargé 100 000 fois, grâce à Internet, dans un climat étourdissant de silence absolu des médias du pays dit « des droits de l’homme ». Et de nos « élus », désignés tels, en particulier.

    Je vous serais reconnaissant de vouloir bien le diffuser autour de vous, si vous jugez qu’il en est digne (immodestement, je pense qu’il l’est).

    Il est très important, pour notre future démocratie bretonne, que les descendants d’Anne de Bretagne se manifestent dans le débat public, même si la Bretagne n’est pas monarchiste. Ce fut une très grande souveraine, en même temps qu’une grande figure de l’Humanité.

    Le débat démocratique qui s’ouvre enfin en Bretagne IMPOSE que toutes les opinions s’expriment. Ce qui sera une première absolue, la France ne nous ayant pas habitués à cela, privés que nous sommes de parler sans aucun détour, depuis 1789, comme vous le savez. Les médias sont sous influence, ce qui n’est un secret pour personne.

    C’est avec grand plaisir que j’ai suivi votre initiative d’inviter à Sainte Anne d’Auray l’archiduc Christian d’Autriche, lors du pardon du 26 juillet 2014. Les dirigeants russes ont demandé pardon, au monde entier, des crimes atroces perpétrés par leurs prédécesseurs. La France ferait bien d’imiter cet exemple, à genoux, devant les Bretons. Pour nos « élus », inutile : ils ont trahi leur pays, on ne leur pardonnera pas.

    Recevez, Monseigneur, l’assurance de mon respect.

    Docteur Louis MELENNEC, ex-consultant près le Médiateur de la république française.

  3. DU BON DOCTEUR LOUIS MELENNEC, BRETON DEPUIS 2000 ANS. LE DRIAN COPAIN DE MACRON ?

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    L’éminent professeur Le Drian (de son prénom : Jean-Yves), vient de rallier l’écurie MACRON, où se partage déjà le foin et la soupe des baudets. On prononce même son nom pour les fonctions de premier ministre !!!
    Afin que rien ne s’oublie, je rappelle ce qui se passa en 2014 : Nantes et la Loire Atlantique furent vendues une nouvelle fois, dans les conditions ignobles que l’on sait, en violation du droit international – qui interdit que soit amputé ou scindé le territoire national des nations premières -, pire : de la volonté ferme et répétée des Bretons de reprendre possession de leur territoire national, et des prétendues « promesses » électorales des prétendus « élus » : les rations d’avoine et de foin furent préférées, une fois de plus, à l’honneur. Ils ont bafoué et inversé notre belle devise, et en ont fait l’ignominie qui suit : « PLUTÔT LA SOUILLURE QUE LA MORT ». (Traduisez : plutôt la souillure que de perdre nos sous : pauvres gens !).

    Souillés ils sont, leurs enfants le sont, leurs descendants le seront. (Conjugaison : je souille, tu souilles, il souille, nous souillons, etc…. ). Toute notre jeunesse a crié à la trahison, terme beaucoup trop doux pour des actes de cette nature. Il n’y a rien de pire, dans l’histoire que la trahison de son propre pays. Nous avons nos Judas, ce sont les mêmes, nous connaissons leurs noms, ils ne changeront pas : la trahison est dans leurs gènes.

    Afin que cela soit gravé dans le marbre et dans les consciences, je retranscris ici le texte de cette magnifique lettre qui fut publiée dans le site de 7 Seizh, le 26 juin 2014, lettre-chef d’ouvre qui entre dans notre histoire nationale, comme la superbe gifle administrée par un de nos jeunes patriotes au premier ministre du pays étranger :

    QUI ÊTES-VOUS, JEAN-YVES LE DRIAN ? L’AMPUTATION DE LA BRETAGNE HISTORIQUE : UNE TRAHISON, UN CRIME DE LESE-NATION.
    _____________________________________________________________________

     » Ca va Jean-Yves ? Tu dors bien ? Tu sais, jusqu’au dernier moment on y a cru. Tu étais celui qui devait nous défendre au sein du gouvernement. Défendre la Bretagne, défendre les bretons. De la mort de l’agro-alimentaire, de l’écotaxe, du Grand-Ouest, de l’anéantissement.

    Tu devais nous réunifier Jean-Yves.

    Jean-Yves, tu as 66 ans. Tu es devenu ministre des armées, ministre d’état. Tu aurais même repoussé l’offre d’aller à Matignon. Tu as 66 ans Jean-Yves. L’âge de faire un putain de coup d’éclat. De finir ta carrière dans le grand. Pour la Bretagne – Evit ar vro, quoi ! Lutter jusqu’au bout pour la réunification. Et puis démissionner si les 5 départements ne revenaient pas ensemble. Le Casus Belli. La “condition” ! Ensuite, faire un grand “appel aux bretons” ! Expliquer que “l’intérêt supérieur de la Bretagne avait été bafoué par Hollande dans sa réforme territoriale”. METTRE LE FEU dans Ouest-France, le Télégramme et Presse-Océan avec “l’occasion ratée”.

    TU SERAIS DEVENU UN HEROS EN BRETAGNE, JEAN-YVES. Tête haute ! On t’aurait salué Jean-Yves ! “Un breton n’abandonne jamais”, Etc… Tu aurais eu du panache, Jean-Yves. Tu aurais été le roi de Bretagne !

    Bah …. non ! Ta tribune, pour te justifier …. minable !… ce matin dans Ouest-France… avec Le Foll… prépare le Grand-Ouest. L’anéantissement de la Bretagne. La fin. Et tu le sais très bien Jean-Yves. D’ailleurs c’est simple, on n’y comprend rien ! “La Bretagne va être fusionnée mais pas vraiment, enfin un peu quand même, mais en tout cas elle ne sera pas réunifiée” et patati, et patata. Tout et son contraire ! Une motion de fin de congrès du Parti Socialiste !

    Alors, tu dois avoir un dernier courage Jean-Yves : dis le aux bretons qu’ils ne seront plus bretons dans quelques mois. Dis aux gens de Loire-Atlantique que tu les a abandonné. Dis le ! Dis le à ceux qui croyaient en toi !

    Parce que, tu vois, Jean-Yves, c’est la crise : Boulots nuls, Fins de mois dès le 10, Pas de vacances, Chômage, Vie gâchée…. Mauvaise génération. Nous la Bretagne, c’est tout ce qui nous reste Jean-Yves. LA BRETAGNE, C’EST TOUT CE QUI NOUS RESTE !

    ON COMPTAIT SUR TOI AU GOUVERNEMENT. On se disait que tu n’allais pas nous laisser tomber. Que tu savais où tu allais. Que cette réforme c’était cette fois la bonne pour la Bretagne.

    Non. Cette réforme va nous anéantir. Nous étions des Bretons, nos ancêtres étaient des Bretons. Nos enfants seront des « Ouestiens ».

    TU NOUS AS TRAHI, JEAN-YVES. Tu as trahi tes parents, tes grands-parents, les gens de Lorient, de Guidel. Tu nous a trahi pour “l’équilibre interne du Parti Socialiste”. Tu as trahi des générations de bretons, tu as trahi tout ce qui t’était cher. Comme Le Dantec, comme Le Branchu, comme Le Fol, comme Grosvalet …. Les Du Guesclin, le syndicat des traîtres !

    Alors, je sais, Jean-Yves. Tu vas jouer sur les mots. “Rapprochement n’est pas fusion”, “la Bretagne est préservée et s’ouvre en même temps”. Balivernes de looser. Bredouillages de traîtres.

    Mais les faits sont là Jean-Yves. Avec cette réforme, la Bretagne ne sera pas réunifiée et elle sera, à proche ou moyen terme, avalée dans le Grand-Ouest.

    Alors, quand tu rentreras à Guidel Jean-Yves. Regardes bien le gars qui te servira ton café au bistrot du centre. Regardes bien la femme qui te laisse la priorité au rond-point des cinq chemins. Regardes les bien. Chacun d’eux. Et dis toi “lui aussi, je l’ai trahi.”, “elle aussi, je l’ai laissée tomber”. J’AI TRAHI LA BRETAGNE, J’AI TRAHI LES BRETONS. »

    ____________________________________________

    Quel souffle ! Les larmes vous montent aux yeux : voila à découvert le pire que l’on voit en Bretagne.
    L’auteur de cette lettre n’est pas connu. C’est dommage.
    Ce texte est adressé à tous les sites qui partagent nos idéaux de Liberté des peuples et des Nations, dont la Nôtre. Mais aussi aux autres, non pour qu’il y soit publié, mais pour qu’ils démontrent, encore et encore, QU’ILS CONTINUENT A NOUS TRAHIR, en refusant lâchement de dire la Vérité.
    Chers lecteurs, diffusez partout ce texte admirable.

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    LE BON DOCTEUR LOUIS MELENNEC, ce 27 avril 2017.

    Nota bene. Sauf erreur, cette lettre a été « lessivée » par le site 7 SEIZH : donc, sécurisez-là : la « démocratie » française et bretonne, la main dans la main, agissent de concert. Elle va réapparaître sans tarder sous les vidéos YOUTUBE consacrés à nos « héros » nationaux.

  4. @@@@@@@@@@@@@@@@@@

    DOCTEUR LOUIS MELENNEC. COMMENTAIRE PUBLIE (???) SUR BREIZH INFO LE 23 JUILLET 2017. LA STRATEGIE DES LOSERS. LA BRETAGNE MEURT DE LA LÂCHETE DES TROUILLARDS.

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    On vous a donné, à tous, depuis de longues années, à vous comme aux autres médias (Bretagne réunie, 7 seizh, ABP, l’UDB et autres), comme aux maires, aux « parlementaires », qui se prétendent les sauveurs de la Bretagne, les moyens très puissants de sortir de cette fadeur écoeurante dont vous ne sortez pas vous mêmes : dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, terrible, terrifiante : la destruction et la persécution de la Bretagne depuis cinq siècles. Ne parlons pas des merdias de la collaboration, leurs « directeurs », bouffis de « subventions » volées dans nos poches, sont perdus de réputation depuis longtemps. Comment osent-ils encore respirer ?

    Vous êtes responsables de ce qui vous arrive; pire, de ce qui arrive au peuple breton. Est-il besoin de détailler les démarches et les stratégies qu’on vous a indiquées : les crimes contre l’humanité commis par le pays colonisateur, le génocide breton, la destruction de notre langue et de notre culture, le pillage fiscal de la Bretagne, etc. …. tous ces sujets violents mais vrais sont hautement mobilisateurs pour les consciences bretonnes. Je le constate tous les jours, par les désormais très nombreux témoignages que je reçois par facebook et par d’autres médias, y compris de personnes connues, artistes, sportifs, et même universitaires. Je les remercie vivement, car ce sont eux, les courageux, qui vont reconstruire notre pays. VOUS N’EN FAITES AUCUN USAGE, et vous vous obstinez à tourner en rond. Les pseudo « députés » et les pseudos « sénateurs » se taisent, la queue entre les jambes : la paye est au bout de chaque mois. Là sont leurs ambitions : TOUCHER, TOUCHER, ENCORE TOUCHER ! Voila bien le Drian une fois de plus, qualifié de « bonne prise » par les macronistes et par les médias aux ordres, prisonnier de son insondable sottise.

    Le Drian, souviens toi de Nantes, de la Loire Atlantique, et de ta honteuse démission de 2014. CE FUT UN CRIME.

    Vos articles « hystoryques » sont MINABLES. Wikipédia, l’encyclopédie des erreurs, pour ce qui est de l’histoire de la Bretagne, est censurée par des « experts », des « contre-experts », des « surexperts » d’une débilité affligeante, qui tentent de détruire au fur et à mesure la progression de la vérité. Ils ont dépassé, depuis longtemps, le seuil du ridicule.
    Vous êtes des LOSERS : vous allez perdre et nous entrainer avec vous au fond du puits, si on vous laisse faire.
    Vous gaspillez, mois après mois, le magnifique capital qui nous reste encore : par LÂCHETE, NOTRE MAGNIFIQUE HISTOIRE DE PEUPLE MARTYR.

    Histoire de la Bretagne pour les nuls et les collabos :

    https://www.google.fr/search?gs_ivs=1&q=Histoire+de+la+Bretagne+pour+les+nuls+et+les+collabos

    LOUIS MELENNEC.

    Je demande à mes correspondants patriotes de publier ce texte sur les réseaux sociaux, car ma confiance en vous est NULLE.

  5. DU BON DOCTEUR : LE DRIAN, LE VERCINGETORIX BRETON :

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    LA BRETAGNE EST SAUVEE : ELLE A TROUVE, ENFIN, SON VERCINGETORIX !

    Deux mille ans de patience : comme dit le proverbe : tout vient à point à qui sait attendre !

    Le Drian, Vercingétorix breton : images correspondant à Le Drian Vercingétorix breton :

    https://www.google.fr/search?q=Le+Drian+Vercingétorix+breton&safe=off&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwjBgMudl6HZAhXNCOwKHYYNBDsQsA

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    https://www.google.fr/search?gs_ivs=1&q=Jean-Yves+Le+Drian+interdit+le+drapeau+breton

    Jean-Yves LE DRIAN MEPRISE ET INTERDIT LE DRAPEAU BRETON.
    Après l’interdiction du Drapeau Breton lors de la cérémonie commémorative du 16 Octobre 2014 à Sainte Anne d’Auray, c’est de nouveau son interdiction lors de la cérémonie du 11 Mai 2015 à Saint Nazaire, en mémoire de la Libération. Des personnes, membres de BRETAGNE REUNIE, ont été agressées avec violence par les forces de l’ordre, se sont vues confisquer leurs drapeaux, et pour finir trainés au commissariat, alors qu’elles manifestaient pacifiquement sur une plage. Souffrant de contusions et de troubles psychologiques, ces personnes attendent réparation de cette agression policière non fondée. BRETAGNE REUNIE les soutiendra dans leurs démarches en justice. BRETAGNE REUNIE met en demeure Jean Yves Le Drian de s’expliquer sur son comportement, contraire à ses engagements pour la BRETAGNE et sa réunification, son manque de reconnaissance des efforts et sacrifices Bretons, notamment lors de la Libération de la Poche de Saint Nazaire, ainsi que de la violence exercée ce 11 Mai dernier sur fond de mépris du Drapeau Breton.
    Jean François LE BIHAN, président de Bretagne réunie.

    Le glaive du Président : Excalibur, l’épée magique du Roi Arthur !

    https://www.google.fr/search?gs_ivs=1&q=Excalibur#tts=0

  6. LOUIS MELENNEC, BRETON DEPUIS 2000 ANS.

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    Jean-YVES LE DRIAN : UN PARCOURS VERTIGINEUX ! : Jadis, la « défense » de la Bretagne, la main sur le cœur; le franc-maçon obéissant à ses « frères »; la réunification bafouée de la Bretagne; le socialiste fidèle qui se sauve du navire en train de couler; l’ami fidélissime de François Hollande, qui le lâche au moment où il appelle au secours; le breton pacifiste marchand d’armes au service du 3ème pays marchand de mort du monde; le non cumulard qui cumulait les cumuls; le pauvre socialiste qui percevait 12 176 euros par mois; le défenseur des Bretons qui interdit le drapeau breton; l’homme qui détestait Macron, devenu esclave obéissant chez son Maître jadis honni …

    Le pire du pire : l’homme qui a contribué a priver la Bretagne de 33 pour 100 de son PIB, dans la lamentable affaire de Nantes, et de l’amputation de la Bretagne.

    OUF !

    @@@@@@@@@@@@@@@

    QUI L’A ELU ? Vivent les Bretons ! Ils ont vraiment le chapeau rond !

    UN MODELE POUR NOS JEUNES !

  7. LE BON DOCTEUR MELENNEC : L’ABJECTION DE L’ « INFORMATION » DANS LE PAYS AUTO-PROCLAME « INVENTEUR DES DROITS DE L’HOMME »

    Toute ma vie a été consacrée à la défense des droits de l’homme, de la dignité de la personne humaine, des nations, de la vérité.
    Jamais vous ne lirez autre chose dans mes articles, dans mes blogs, dans mon site, dans mes émissions, dans mes films YOUTUBE.

    Je n’ai jamais menti.
    Seule exception : lorsque j’étais médecin, il m’est arrivé, devant des patients qui allaient mourir, de ne pas leur révéler cette vérité qu’ils n’auraient pas supportée. J’ai vu des cas de cette sorte, et c’est assez effrayant. Je n’ai pas voulu être la cause de cela.

    La France des droits de l’homme m’a inscrit sur une liste noire : mon seul nom est INTERDIT dans TOUS LES MERDIAS, sans aucune exception.

    En Bretagne aussi, les merdias sont « subventionnés » – avec nos impôts, ne me publient jamais, et éludent mon nom, dans TOUS LES CAS. Les autres cultivent la JALOUSIE, plaie nationale.

    Sans Internet, je serai mort médiatiquement.

    Mais tapez seulement le mot « mélennec » dans le moteurs de recherche : vous verrez que j’ai vaincu l’ignoble censure française.

    On est même allé jusqu’à supprimer ma biographie de Wikipédia – alias Wikipédiouse.
    Il est vrai que ce « site » et tenu par des imbéciles, ignares et menteurs, et manipulés par le système. Ils ne savent même pas qu’ils jouent le jeu du système, et qu’ils ne sont que des PIONS.
    Mais le surlendemain de la suppression de ma biographie dans Wikimerdia, elle est réapparue sur internet : de jeunes lecteurs Bretons l’avaient soigneusement conservée, et l’ont « réinjectée » sur la toile. L’un a eu la bonté de publier une traduction en anglais. Et, me dit-on, un autre, habitant à Pékin … en chinois. Ce que je n’ai pu vérifier, ne connaissant pas les idéogrammes.
    J’ai moi-même recomposé une biographie de ma main, intitulée :

    Mélennec Wikipédia, biographie NON SALOPEE par wikimerdia

    https://www.google.fr/search?safe=off&ei=SZEEW-vVD4rWU57Ci6AJ&gs_ivs=1&q=m%C3%A9lennec+Wikip%C3%A9dia&oq=m%C3%A9lennec+Wikip%C3%A9dia&gs_l=psy-ab.18…7260.8

    Les deux mots « clés » s’y trouvant (mélennec et wikipédia), cela m’a valu un grand surcroit de popularité.
    Je jouis donc d’un grand honneur, par la sottise des menteurs et des débiles mentaux : ma réputation de Breton est sauve.

    Conclusion : si vous voulez faire « carrière » en France : voyez les beaux modèles de la télévision, et faites comme eux.
    Le risque : vous dégouter vous-même.

    A SUIVRE : COMMENT JE FUS AVERTI, EN 1992, PAR UN HAUT MAGISTRAT AMI, d’avoir à me protéger du système, à peine de mettre ma vie en péril.

    LOUIS MELENNEC

    LIEN : https://www.google.fr/search?safe=off&ei=SZEEW-vVD4rWU57Ci6AJ&gs_ivs=1&q=m%C3%A9lennec+Wikip%C3%A9dia&oq=m%C3%A9lennec+Wikip%C3%A9dia&gs_l=psy-ab.18…7260.8

  8. LOUIS MELENNEC.

    @@@@@@@@@

    http://melennec.info/anne-de-bretagne-et-lignoble-guerre-dinvasion-qui-a-detruit-la-bretagne-de-1487-a-1491/

    ANNE de BRETAGNE et l’ignoble guerre d’invasion qui a détruit la BRETAGNE de 1487 à 1491.

    L’ARME LA PLUS EFFICACE POUR QUE RENAISSE NOTRE PAYS : SON HISTOIRE, LES INJUSTICES ET LES CRIMES DONT LES BRETONS ONT ETE VICTIMES.

    L’immense Ernest Renan, breton, l’un des génies les plus puissants du 19ème siècle, a écrit en substance, d’une manière fort claire :

    » La recherche historique, en exhumant des crimes commis par les colonisateurs , mais dissimulés par lui d’une manière machiavélique, met les nations artificielles en péril de disparaître. Mais elle est de nature, savamment conduite, à faire renaître des nations supprimées de la carte par leurs tortionnaires ».

    Cette pensée profonde a été l’une des règles principales de mes recherches : exhumer notre histoire, en supprimer les falsifications, pour faire renaître et retrouver notre personnalité nationale, avec tout ce qu’elle comporte, et ce qu’elle comportera dans le futur : la Liberté par rapport à ceux qui nous ont asservis, c’est à dire notre Fierté, notre Dignité d’hommes. Il ne s’agit en aucun cas d’une appétence particulière pour l’horreur, ce qui serait malsain, maladif, et contre productif. Ni sûrement d’un hasard : ils s’agit d’une stratégie, mûrement pensée, pourpensée, murie, élaborée, perfectionnée, affinée au fil des années, et toujours strictement adaptée aux effets à obtenir et à produire,sur des personnes précises, des groupes de personnes parfaitement identifiées, avec la certitude de les atteindre, les ayant visés avec une grande précision, et n’exposant jamais dans les articles élaborés à cette fin que des faits véridiques. Tout cela dans l’application et dans le respect stricts du droit européen et international, que la France viole tous les jours avec allégresse… Mobiliser les sentiments, tous ceux que l’on peut toucher : l’amour, la compassion, l’amitié, l’admiration, la condamnation, même la haine, dans les cas extrêmes, et si cela est indispensable, pour le temps nécessaire seulement, bien entendu … Parmi eux, le plus efficace, lorsqu’on est en mesure de l’alimenter par des faits véridiques : le sentiment de réprobation, de condamnation inconditionnelle, de rejet absolu de ces actes, par l’horreur qu’ils suscitent, de ceux qui les ont perpétrés, et de ceux qui ont construit leur prospérité sur cet héritage malséant : bref, de ceux qui s’en réclament les héritiers, comme ceux qui présentent comme héroïques les crimes de Staline, de Mao Tsé Dong, de Paul Pot et autres Hitlers du même genre. Hier : ceux des nazis; aujourd’hui : les crimes de Daech, donc.

    Le premier qui dit la vérité est haï, et doit être assassiné. Croit-on que je ne connais pas ce précepte élémentaire ? Je sais à quoi je me suis exposé,volontairement, en parfaite connaissance de cause, dès le début de mes conférences, de mes travaux et de mes publications : j’ai récolté, de la part de nombre d’imbéciles, très au delà de ce que la Bretagne aurait du normalement produire. Celui qui agit, d’autre part, est l’objet d’une jalousie furieuse de la part de ceux qui ne font rien : triste loi de l’humanité, liée à la nature humaine : idem.

    Il fallait accepter ce prix : JE L’AI FAIT, je le revendique.

    Mais aujourd’hui, qui est détesté, qui est méprisé ? Voyez les blogs et les sites : leurs noms sont clairement étalés, sous l’appellation de traitres. (Tapez simplement dans Google : traitres bretons); ce sont ceux qui nous ont trahi, ceux qui nous trahissent, et qui sont payés pour cela, et qui se taisent. Qu’il doit donc être infernal, pour eux, de vivre dans leur peau, et de savoir que cela va être transmis, pour ceux qui ont fauté le plus gravement, à leurs héritiers, pendant des siècles. Les enfants méritent-ils d’être punis pour les fautes de leurs parents ? Ils ont pris cette responsabilité, qu’ils en supportent les conséquences.

    Ainsi, la famille Rohan, de 1487 à 1491, qui se rangea du côté des hordes françaises dès le début de l’abominable invasion française de 1487, est-elle encore honnie, cinq siècles plus tard, par une partie de la population bretonne : au point que je connais des personnes qui évitent de passer par la ville de Josselin, où se trouve leur château, comme si des relents de peste infectent encore la campagne environnante. Nous allons voir, dans les longs chapitres qui suivent, ce que furent les horreurs auxquels ils participèrent, avec nos ennemis, durant cette période pendant laquelle notre pays fut réduit en cendres, et nos ancêtres humiliés.

    UN SECOND LIVRE BLEU DE LA BRETAGNE ?

    Du prétendu roman d’amour de la Bretagne et de la France, dont on a bassiné nos jeunes cervelles friables et vulnérables, que reste-il ? Plus rien, pas même des débris : du dégoût, pire : le plus profond mépris à l’égard des coupables, et surtout de leurs complices bretons.

    Comment la France a-t-elle pu nous infliger ce mensonge abominable dans ses écoles « républicaines » et nous faire honte de nous-mêmes, en nous insultant jusqu’à ces toutes dernières années ? Et comment les « hystoryens » « bretons », dont c’est le métier de dire la vérité, formés et payés pour cela avec notre argent, et qui ont eu comme moi accès à toutes les archives, ont-ils pu nous entretenir dans cette erreur affreuse jusqu’à aujourd’hui ? En 2008, il y a seulement dix ans, Martin-Chauffier, rédacteur en chef d’un grand hebdomadaire, dans une interview donnée à l’ABP, cultivait encore cette sottise du roman d’amour entre la France et la Bretagne. Et on l’a encore entendu dire, très récemment encore, que « l’intégration de la Bretagne dans la France s’est faite sans problème ». Effarant, tant d’ignorance stupéfie : asinus asinum fricat : l’âne frotte l’âne, ou plutôt, ici, se frotte lui même. A quel point les petits esclaves bêbêtes que nous avons été sous la férule de la marâtre d’à côté, avons été intoxiqués, comme tant de petits peuples asservis par des pays sans foi ni loi ! C’est aussi ce que j’ai appris à l’école ! Martin-Chauffier avait publié un « Roman de la Bretagne », il y a une dizaine d’années; il n’a donc rien appris pendant cette décennie; il se prenait pour un historien ! Une longue émission avec le triste Henry de Lesquen, président de radio-courtoisie – un autre « Breton » (! Ah ?) – un an après la publication de son livre, m’a convaincu que ce romancier de la Bretagne se prenait au sérieux ! J’ai écouté cette émission avec stupeur, comme celle de Didier Lefur, qui s’est fait une réputation, lui, en écrivant sur François Ier, qu’il prend toujours, en 2018, pour un gentilhomme !) (Voir sur la toile : Mélennec Didier Le Fur, et les commentaires sous son film Youtube). (Lefur avait commis un très mauvais livre sur Anne de Bretagne, en 2000, chez Guénégaud, mon voisin à Paris, qui me demanda, à cette époque, de diriger une collection historique chez lui, projet qui ne s’est pas réalisé. Le même Lefur a aussi rédigé un article risible sur Anne de Bretagne, dans le catalogue de l’ « exposition » Anne de Bretagne à Nantes, eu 2007, et dont j’ai relaté le triste dessein : essayer de détruire l’image de notre héroïne nationale, par des propos ridicules, outranciers, et surtout ignares : lisez et voyez à quoi servent vos impôts :

    http://www.site.louis-melennec.fr/impression-de-nantes.htm

    Lefur a été le « conseiller » de cette exposition, dans laquelle toute la période ducale est supprimée (vous avez bien lu : supprimée) : et pour cause, ce sont des ignorants qui l’ont bâtie (à l’exception de Michael Jones et Colette Beaune, qui se sont laissés piéger, comme des bleus : ces deux auteurs, réputés, ont eu l’imprudence d’accoler leur nom au catalogue de l’ « exposition » attrape-nigauds, imprimé avec notre argent pour nous berner : Didier Lefur a été l’élève de madame Beaune, elle s’est laissée rouler). ! Aucun des visiteurs de cette « exposition » horriblement malhonnête, ne sait donc, en sortant, que la Bretagne a eu ses rois, sa constitution, sa monarchie représentative, et qu’elle n’a succombé qu’à la suite d’une guerre terriblement destructive, de cinq années. Comment des ignares de la période monarchique auraient-ils pu en parler ? (Le lecteur curieux lira, en entier, le remarquable ouvrage publié par madame Beaune, sur La naissance de la France : comme tous les autre auteurs – dont moi-même -, elle démontre que la France n’est pas née des Gaulois, ni de Clovis, mais apparait sur la carte, lentement encore, à partir du 12ème siècle seulement, autour des maigres propriétés des Capet, annexées peu à peu autour de Paris). Et qu’on ne peut guère parler de la nation France qu’à partir des 13ème et quatorzième siècles. Pauvres Lefur, Croix, Minois et autres ! Leur « oeuvre » va sombrer toute entière, car de telles erreurs détruisent tout, y compris ce qui est moins mauvais dans ce qu’ils ont écrit. Pauvres Bretons surtout, tous bernés par le lavage des cerveaux made in France ! Et quel malheur pour eux de compter parmi eux des menteurs.

    J’ai longuement commenté aussi, l’émission de Stéphane Bern sur Anne de Bretagne, diffusée en 2014, très bien faite, un parcours presque sans faute : Bern est honnête, lui, et c’est un travailleur acharné : deux qualités que j’apprécie :

    http://louis-melennec.fr/2014/10/10/comment-lodieux-nationalisme-francais-criminel-destructeur-des-civilisations-des-pays-des-cerveaux-a-reussi-a-transformer-les-timid

    Je dois au professeur Jean-Philippe HESSE, lors de la soutenance de ma thèse de doctorat en droit, à Nantes, notre capitale historique, en 1996, de m’avoir mis sur la piste. Je connaissais, grosso modo, la vérité. Mais non pas les horreurs dont la France s’était rendue coupable. Dès lors que ce sujet tabou était interdit dans les facultés, et que personne ne voulait grimper sur la barricade, encore moins se compromettre, ce ne pouvait être que le Bigouden que je suis de monter au combat. Car moi aussi, j’ai longtemps été roulé dans la farine : qu’on sache que je n’apprécie pas du tout le mensonge et l’hypocrisie, et que je tiens à le faire savoir.

    http://www.site.louis-melennec.fr/trouille-bretonne.htm

    Et les « agrégés » en histoire Le Drian et Poignant, qu’ont-ils fait pour vous éclairer ? JAMAIS, pas plus que les autres, « députés » et « sénateurs », presque tous cooptés par le pouvoir, n’ont élevé la voix pour dénoncer les crimes contre l’humanité perpétrés en Bretagne. Et d’autres encore ? On doit au célèbrePoignant, ex-maire de Quimper, « hystoryien », conseiller « espécial » de François Hollande à l’Elysée pendant 5 ans (Voyez les dégâts, il faisait partie de cette équipe que M. Mélenchon désigne sous le nom de « pédalos » (sic), et M. Strauss-Kahn de « brêles » (sic), c’est-à-dire d’insuffisants intellectuels !). Il a publié cette bourde hallucinante, dans son blog : « C’est Anne de Bretagne qui, en 1532, a rattaché la Bretagne à la France ». Or, accrochez vous bien : en 1532, Anne de Bretagne, l’honneur de notre Nation, reposait dans sa tombe depuis 1514 !!!! Voila toute notre « école » « hystoryque » bretonne, qui fut si brillante, (avant Staline), résumée en une seule ligne, depuis la disparition de La Borderie, Pocquet du Haut Jussé, Marcel Planiol et quelques autres, qui, eux, nous firent honneur, même si, de leur temps, on ne connaissait pas encore tout sur notre histoire ! Des personnages comme Poignant nous déshonorent jusqu’à la fin des temps. (Sa plus grande fierté, selon son propre aveu : « avoir « décroché » l’agrégation d’histoire ! Dans une pochette surprise ? Autre sujet de fierté : l’amitié ! A l’égard de François Hollande, sans doute, abandonné au milieu du gué, avec Le Drian, en 2017 ? Triste sujet que de trahir ceux qui ont fait votre carrière, et qui ne seraient rien sans eux, même si leur cerveau ne dépasse pas la taille de celui d’une souris).

    Il n’y a de pire crime que celui commis contre son pays. Cela est vrai pour les Bretons, mais aussi pour les Français : car si je défends l’identité bretonne avec intransigeance, je défends aussi, avec la même fermeté, l’identité des Français, qui est aussi noble que la nôtre : ce sont des moutons, ils ne sont pas responsables de ce que leurs gouvernements, fort peu brillants, leur ont imposé depuis plusieurs générations. En cette année 2018, la France est sinistrée.

    Cette période de la guerre d’invasion et de l’annexion de la Bretagne, contre son gré,- que Kerhervé désigne sous le « doux » nom de « période sensible » (sic), était TABOU. Elle ne l’est plus, puisque j’ai levé le voile.

    Tout crime doit être puni.

    LOUIS MELENNEC

    (Ecrit à La Baule-en-Bretagne, mai 2018).

    http://melennec.info/anne-de-bretagne-et-lignoble-guerre-dinvasion-qui-a-detruit-la-bretagne-de-1487-a-1491/

  9. UN AUTRE VERCINGETORIX BRETON : M. CORNETTE !

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    CE BON M. CORNETTE !

    Un lecteur m’écrit :
    Cornette a réalisé l’exploit de publier un livre de documents, en complément à son histoire de Bretagne avec des centaines de planches, dont aucune avec une livre bretonne et aucune copie d’un des traités internationaux entre les ducs de Bretagne et des souverains européens comme le roi du Portugal , le roi de suède ou le roi d’Angleterre .

    Cacher la vérité c’est leur but.
    Un internaute a écrit : « Cornette rime avec « sornette ».

    REPONSE.
    Les communistes mentent VOLONTAIREMENT. Leur bilan : 100 millions de morts. Ils veulent recommencer.
    Ils ont entre les mains les mêmes archives que moi.
    Mais la vérité avance, à grands pas. C’est chaque semaine, maintenant, que je reçois de nombreuses propositions d’amitié par Facebook.
    Ils sont une espèce sinistrée. Avant peu, ils seront une espèce disparue.
    Ne leur accordons que l’importance qu’ils méritent.

    LOUIS MELENNEC

    A lire absolument :

    https://bretagne-culture-histoire.webnode.fr/news/comment-ecrire-une-histoire-convenable/

    http://louis-melennec.fr/2016/10/02/lhistoire-de-bretagne-est-desormais-remise-daplomb-il-est-temps-de-siffler-la-fin-de-la-recreation/

  10. LOUIS MELENNEC.

    LES APPELS DU DUC FRANCOIS II ET DE LA DUCHESSE ANNE DE BRETAGNE, pour chasser les envahisseurs français hors du pays.

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    Qu’on doit être malheureux lorsque, député, sénateur, maire, on a trahi son pays, et que l’on se tait comme des carpes, au lieu d’informer notre jeunesse des crimes contre l’humanité qui ont été commis en Bretagne depuis cinq siècles, et que l’on sait que ces crimes sont imprescriptibles. Je me pose la question : peut-on se promener dans la rue le visage à découvert ? Et que pensent leurs fils, leurs filles, leurs parents qui sont au courant de ce qui est advenu à la Bretagne ?

    Vous avez souhaité, et vous m’avez demandé de lire dans le texte les appels du duc François II et de sa fille Anne de Bretagne à la résistance contre les ennemis Français, lors des guerres d’invasion, de 1487 à 1491. Ces lettres, étalées sur cinq années, ont été très nombreuses. Elles sont FEROCES à l’égard des envahisseurs français. En dépit des siècles écoulés, les archives en conservent un grand nombre. Je publierai une partie de ces documents dans le livre que je prépare sur « Anne de Bretagne et la guerre d’invasion qui a détruit la Bretagne de 1487 à 1491 ». Presque personne n’est au courant de cette guerre terrifiante.

    Voici quelques pièces, choisies parmi plusieurs centaines. Je ne veux pas en citer d’autres, car cela userait la patience du lecteur.

    Le contexte : Les Français envahissent la Bretagne au mois de mai 1487. Ce n’est pas une surprise. Louis XI a fait connaître ses intentions d’envahir la Bretagne depuis des années. Ce sont son fils Charles VIII et sa sœur Anne de Beaujeu qui vont conduire cette guerre, dans des conditions ignobles. C’est l’objet de mon livre, qui compte environ 500 pages, car la documentation est plus qu’abondante. Cette guerre est donc attendue par la Bretagne, qui vit dans la peur. Le duc et son gouvernement ont travaillé depuis longtemps à renforcer les alliances de la Bretagne avec les Anglais, le Saint Empire Romain Germanique, la Castille, l’Aragon (très nombreuses correspondances diplomatiques). Les murailles des villes ont été réparées et renforcées, l’armement a été renforcé et remplacé, ce qui a occasionné, des années durant, de très lourdes dépenses tant pour les villes que pour le budget national.

    Les troupes françaises ayant franchi les frontière en mai 1487, se dirigent vers Nantes, et mettent le siège devant la ville le 19 juin. Le duc et son gouvernement écrivent à toutes les villes importante de Bretagne pour leur demander de résister de toutes leurs forces.
    Le Le 15 juin 1487, François II écrit aux officiers de Guingamp et de Lannion (Morice, Preuves, III, page 569) :
     » A nos bien aimés sujets : » Nos haineux et malveillants ennemis sont venus assiéger cette bonne ville de Nantes, ayant pour but notre totale destruction, celle de nos filles, et celle de notre pays.. Ce à quoi, avec l’aide de Dieu, et de nos bons et loyaux sujets, nous entendons résister.
     » Nous vous demandons que vous fassiez connaître les intentions de nos haineux et malveillants ennemis, par cris publics ( = proclamations publiques), dans tous les endroits où vous verrez que celà est nécessaire, en exhortant tous nos nobles et fidèles sujets, afin qu’immédiatement, ils se rassemblent et se mettent en armes ….. »

    Le chancelier-premier ministre, le seigneur de la Villéon adresse aux villes de Bretagne une lettre rédigée dans des termes identiques, le 21 juin 1487  : ..

    « Vous savez comment les Français s’emploient à la totale destruction du duc et du pays, et veulent mettre le siège à Nantes … Le duc m’a adressé une lettre pour que je puisse faire une bonne et grande armée de mer pour aller le secourir. M. l’Amiral de Bretagne est à Nantes … » (Morice, Preuves III, 546).

    Des chevaucheurs d’écurie sont envoyés en urgence dans toutes les villes de Bretagne, pour appeler les Bretons à combattre l’ennemi.
    Le 27 décembre, le duc réitère : il ordonne à tous les nobles et à ses sujets soumis à l’obligation de combattre, de rejoindre son armée, pour « vider et chasser hors de notre pays et duché de Bretagne les Français nos adversaires, qui nous ont fait et nous font encore à présent la guerre, avec le but de conquérir le pays, et responsables de si grands et exécrables maux à nos sujets, qu’il est difficile de pouvoir les dénombrer » (Morice III, page 565).

    Si j’en juge par les correspondances qui me parviennent, désormais très nombreuses, il y chez nos jeunes Bretons une véritable avidité de savoir ce qui s’est réellement passé entre la France et la Bretagne durant ces périodes abominables. Et une très grande colère d’avoir été trompés, et de continuer à l’être par les politiques, l’université, les médias « subventionnés », c’est à dire vendus et achetés. Vous savez quels obstacles ont été semés sous mes pieds. On le sait maintenant par le Livre Bleu, et surtout les très nombreuses publications, que l’on peut lire dans mes trois blogs, dans ceux qui ont été créés par ces jeunes pour diffuser la vérité, notamment « Les bonnes paroles du bon docteur Mélennec », « Bretaigne Bretagne », « BZH réflexion », « Le savez vous Bretons », et d’autres. Mes écrits, strictement censurés en France – le pays des non-droits de l’homme – sont publiés dans plusieurs pays étrangers, en Suisse et en Russie notamment. Le monde entier est maintenant au courant du martyre de la Bretagne. Et cela, on l’a compris, n’est pas du au hasard. Les comités Nobel sont au courant.

    Addendum. Dès 1481, plusieurs pays sont intervenus pour sommer le roi de France de se tenir tranquille, et de laisser la Bretagne vivre en paix. Le 17 décembre 1481, le duc d’Autriche Maximilien, futur roi de Rome, et futur empereur du Saint Empire, fait sommation solennelle au roi de France, de ne pas faire la guerre au duc de Bretagne. Les termes utilisés sont très fermes :

    «  Sommation (est faite) au roi qu’il ne fasse aucune guerre au duc de Bretagne qu’il dit être son allié, ni à ses sujets ; dans le cas contraire, il serait contraint de faire envers le duc de Bretagne ce à quoi il serait tenu selon les amitiés, confédérations et alliances entre le duc d’Autriche et le duc de Bretagne .. »
    (Morice, III, page 409).
    On voit qu’on est fort loin des sottises que l’on a fait ingurgiter aux Bretons par un lavage des cerveaux qui dure depuis des siècles.
    Adressez tout cela à vos maires, vos députés, vos sénateurs, et demandez leur POURQUOI les Bretons n’ont même pas accès à leur histoire ! Et sécurisez tout.
    Le premier chapitre – une centaine de pages – est publié sur la toile. Il ne faut pas se plaindre de n’être pas au courant : IL FAUT LIRE LA LITTERATURE PUBLIEE. Tout l’esssentiel est sur la toile depuis dix ans.

    http://melennec.info/anne-de-bretagne-et-lignoble-guerre-dinvasion-qui-a-detruit-la-bretagne-de-1487-a-1491/

    LOUIS MELENNEC, dr en droit et en médecine, historien de la Bretagne.

  11. LETTRE AU DR MELENNEC de M. D., docteur en histoire, Nantes, octobre 2018.
    Subject : l ‘émasculation des Bretons …. ou ce qu’il en reste.

    Mon cher Docteur,

    Quelle énergie ! Je ne peux vous lire aussi vite que vous écrivez !
    Je subodore, à travers les coups que vous donnez aux menteurs et aux négationnistes, que vous avez beaucoup d’humour. Est-ce seulement une impression ?

    Je souscris à la conclusion de votre dernier article : l’éloge de votre confrère, l’ extraordinaire Docteur Carrer, éminent psychiatre : « l’ Emsav est peuplé de psychopathes ! » C’est vrai ! Et qu’est-ce qu’il y en eût dans les années 1970 et 1980 ! Je me reproche – faute de temps ou d’énergie – de n’avoir pas donné de témoignages « matériels », ni envoyés de mots de soutien(s) à ce grand bonhomme ! Si vous êtes encore en rapport avec lui, merci de lui témoigner de mon admiration.

    Vous êtes souvent sévère. Sont-ce les injures déversées sur vous pendant des années, pour avoir commis comme seul crime d’avoir dit – enfin – la Vérité ?

    Il faut aussi « excuser » (?), je vous en prie, , les « penseurs » de l’Emsao/ Emsav, – du moins certains d’entre eux – en ces mêmes périodes, ainsi que leur suiveurs, ou les descendants des vieux emsavériens : ils ont hérité de la plus ignoble des colonisations que la France ait produite ! Ils ont tenté de se relever ! De se relever, et de faire redresser le pays ! Non de nom ! Comment voudriez-vous qu’ils eussent pû être totalement clairvoyant(s) ! ?
    Comment voir encore totalement clair dans tout cela, sans l’apport (pour eux, nos compatriotes) d’une historiographie nouvelle, sereine, indépendante et objective !? Et, d’ailleurs, où est-elle cette dernière historiographie ? … puisqu’elle est étouffée par le négationnisme, l’omerta, le Totalitarisme à-la-française, qui achète à tout-va les merdias, surtout en Bretagne, pays dangereux parce qu’il est en pleine prise de conscience , surtout chez nos jeunes ?

    Cette nouvelle historiographie, Très Cher Mélennec est-elle dans votre Livre Bleu, et dans les sites et blogs qui ont publié plusieurs centaines de vos articles et de vos commentaires critiques ? Donnez moi le temps de lire cette œuvre titanesque, qui nous est dissimulée par l’interdit absolu de vous recevoir dans ce qu’on appelle par dérision « les grands médias » ( dénommés « les merdias » pour ceux de nos jeunes Bretons qui ont pris conscience de l’Imposture). Si oui, alors, comment atteindre – non seulement l’ensemble des « emsavériens » (et les autres, les pleutres militants bretons) ? Mais aussi … la masse du peuple breton ? !!! .

    Une gageure ! Un défi à Dieu, qui pourtant aurait dû nous honorer de lui avoir élevé tant et tant de sanctuaires !
    Mais, Dieu s’en fout, semble-t-til ! Il nous a abandonnés ! Pour être clair : il nous entubés en donnant le pouvoir à nos envahisseurs ! (note de Louis Mélennec : sic, c’est écrit ainsi !). C’est pourquoi, à mon avis, il ne faut plus se consacrer qu’à nos Anges Gardiens, qui lui auront, probablement, eux, tourné le dos .
    Est-ce-sans espoir ?
    Je me demande, parfois, si une bien meilleure tactique ne serait pas de s’adresser plutôt …. aux Français de souche, en leur criant : « Vous n’êtes pas des Latins ! Mais des Celtes ! Cessez de vous auto-mutiler ! « .
    Mais ils coulent, ils coulent, ils coulent : on les a châtrés, eux aussi. Et de quelle manière !

    MERCI POUR VOTRE ACTION. SURTOUT : CONTINUEZ !

    D. docteur en histoire.

  12. A MONSIEUR MACRON, ET AUX « BRETONS » QUI ONT ACCEPTE LE DESHONNEUR. LE NATIONALISME SELON LA FRANCE, ET SON PRESIDENT. TANT PIS POUR VOUS, FRANCAIS ET BRETONS. On vous a assez prévenus, depuis au moins TRENTE ANS !

    LES MOTS ET LES SOTTISES QUI TUENT, et qui servent aux imbéciles de raisonnements, eux qui sont incapables de la moindre raison raisonnable.

    LA FRANCE MALADE D’ACCUSATIONS IDIOTES, QUI NE SONT QUE DES MOTS.

    Les populations hexagonales – bretonnes comprises – ont été très grossièrement manipulées, au moyen de quelques mots stupides, par lesquels on les a tenues en joue, comme au bout d’un fusil, depuis au moins cinquante ans. Il suffisait de traiter quelqu’un de raciste, de colonialiste, d’esclavagiste, pour qu’il s’écrase aussitôt, comme une limande, sur le sol : j’ai vu – de mes yeux vu – des policiers en train d’arrêter des voyous – ils n’étaient ni savoyards ni bretons, ni basques – qui dévalisaient des petits commerçants, et les relâcher aussitôt, parce que ces délinquants les avaient traités de racistes.

    C’était il y a vingt ans.

    Ainsi s’est comporté TOUT LE MONDE DIT « POLITIQUE », à quelques une près. Voyez la catastrophe, qui continue encore à être niée par ces gens-là.

    C’est avec ce vocabulaire pour débiles mentaux qu’on a détruit la France. Les merdias français continuent, avec les bobos de droite et de gauche. Ils ont inventé des mots nouveaux, qui tendent à la même fin : le populisme (!), l’extrême droite (!), les identitaires, le nationalisme …. Autant de termes débiles, entendus quotidiennement dans les « médias » dits « subventionnés », qui devraient être appliqués à ceux qui les ont créés et qui les utilisent.

    La stupidité vient de haut : s’il est vrai que les excès du colonialisme furent et sont une plaie de l’humanité, M. MACRON, par son inculture abyssale, ignore que l’esclavage, le racisme, le colonialisme se confondent avec l’origine de l’humanité, et que la France n’est pas plus coupable que les pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie, ou d’ailleurs : s’il y a culpabilité, elle est collective, tous y ont trempé. Ce bon M. MACRON ignore que presque tous les pays d’Afrique sont en situation coloniale, le pouvoir y étant accaparé par des ethnies sanguinaires et corrompues, ou pire, par des clans maffieux; (pour ne citer qu’eux, voyez le peuple Kabyle, ces Bretons d’Afrique du Nord !); l’esclavage, aboli dans ces pays par la France et les pays occidentaux, a refleuri après eux un peu partout, notamment en Mauritanie et au Soudan.

    Selon l’ONU, il y a encore 250 millions d’esclaves dans le monde.

    Et qui est accusé de racisme, de colonialisme ? L’OCCIDENT !

    https://www.google.fr/search?gs_ivs=1&q=m%C3%A9lennec+racisme+colonialisme+esclavagisme

    M. MACRON, retournez à l’école, et demandez pardon au peuple qui vous a élu : c’est à lui de définir son identité, certainement pas à vous, qui n’êtes rien d’autre que son serviteur, avec un bagage intellectuel aussi mince, et une idéologie aussi tordue. Les idéologues sont parents proches des délirants, bien connus des psychiatres : la vérité est devant leurs yeux, sous leur regard : mais leurs yeux ne voient pas, leurs oreilles n’entendent pas, leur cerveau ne raisonne pas. Ils sont comme des hommes ivres. Il ne sert à rien de discuter avec eux : c’est comme si vous vouliez rendre la vue à un aveugle, l’audition à un sourd, ou la sanité d’esprit à un dérangé mental.

    N’omettez jamais, publiquement et dans vos prières, de réclamer justice pour les cent millions de victimes des cinglés qui ont régné sur la Russie, la Chine, le Cambodge et autres pays martyrs, et qui sont toujours impunis. Nous attendons cette justice depuis un siècle.

    Le nationalisme a comporté des excès. Mais, pour n’avoir pas été suffisamment à l’école, M. Macron, vous ignorez que pour le très grand nombre des habitants de la planète, et pas seulement les Français ou les Bretons, ce que vous nommez le nationalisme n’est rien d’autre que l’amour de leur pays, qui est pour eux comme un père et une mère, et le respect de l’identité du peuple dans lequel ils sont nés, en aucun cas la détestation ou la haine des autres. Et que presque tous les habitants de la planète – si l’on excepte ces malades mentaux qui professent ce cri de barbares « tuez les tous » – sont dans cet état d’esprit.

    Vous n’êtes pas mûr, M. MACRON, pour les fonctions que vous occupez. On commence à dire de vous que vous êtes encore plus mauvais que François HOLLANDE, qui pourtant, dans ce domaine, avait battu tous les records, au point qu’il avait dépassé l’infini.

    Hélas, comme on le dit maintenant partout : vous êtes le Président du pays DES DOIGTS DE L’HOMME.

    LE BON DOCTEUR MELENNEC.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s