injures anti bretonnes

injures anti bretonnes – niaiseries – insultes :

La liste des français insultant, injuriant, dégradant,

dénigrant les Bretons est très longue qu’ils soient écrivains,

historiens, parlementaires, ministres …. la Bretagne les rend fous !!

.tous les propos récoltés ci-dessous ont été fait par des personnages publics représentants les pouvoirs publics français, ou représentants de partis politiques français, ou de divers médias français, Académiciens français, et autres. venant pour leur majorité de la Caste Parisienne depuis 1789 ou de provinciaux parvenus se croyant supérieurs  par la pratique du français. Ils pratiquent un Racisme anti-Breton, qui peut être logique dans le fait que les Bretons n’ont jamais été français et qu’ils ont toujours été les ennemis des Francs, (tribus des Germains) depuis les origines !

vous pouvez participer à ce florilège en indiquant vos sources.

bzh_michelet 1831_colonieguillotine

insultes anti bretonnes – Jules Michelet – Historien Français (il connait bien le sujet )

—————————————————————————

la-fontaine-jean_basse-bretagne

insultes anti bretonnes – Jean de la Fontaine – Né en 1621/1695 à Château Thierry , poète, moraliste , romancier étude de droit et avocat à Paris, entre au service de Fouquet, académie française.

—————————————————————————

rivarol-antoine-1782

insultes anti bretonnes – Antoine Rivaroli  1782 – dit Rivarol. – d’une famille du Piémont d’aubergistes (son vrai nom : Antoine Rivaroli) se fait appeler « comte Antoine de Rivarol ») né en 1753 à Bagnols s/Cèze, il est commis de ferme, puis fait le séminaire, monte à Paris en 1776 devient journaliste, écrivain royaliste. il réussi à dire quelques paroles intelligentes : « Quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir ». 

—————————————————————————

Mirabeau_1790_pygmés Bretons

insultes anti bretonnes – Mirabeau 1790, Honoré Gabriel RIQUETI comte de Mirabeau

insultes anti bretonnes – Mirabeau 1790, Honoré Gabriel RIQUETI comte de Mirabeau

———————————————————————————————————————————————————

talleyrand-1791

insultes anti bretonnes – Charles de Talleyrand 1791 – Charles-Maurice de Talleyrand -Évêque devenu laïque, député aux États généraux – (le 28.01.1790 – il propose d’accorder le statut de citoyen français aux juifs, qui étaient alors considéré comme étrangers, la presse pamphlétaire et caricaturiste s’empare de ces arguments.)

—————————————————————————

Abbé Grégoire_1793_idiome grossier

insultes anti bretonnes – 1793 – Abbé Grégoire – « Ainsi disparaîtront insensiblement les jargons locaux, les patois [les Langues] de six millions de Français qui ne parlent pas la langue nationale car, je ne puis trop le répéter, il est plus important qu’on ne pense en politique d’extirper cette diversité d’idiomes grossiers [sauf le patois parisien] qui prolongent l’enfance de la raison et la vieillesse des préjugés. «
– sa  proclamation devant le Comité d’Instruction Publique, 20 septembre 1793.
Le président Mitterrand a jugé urgent, de faire porter les restes de l’abbé Grégoire au Panthéon, avec le faste dû à ce bienfaiteur du genre humain.

abbé Grégoire, Rapport sur la nécessité et les moyens d’anéantir le patois, et d’universaliser l’usage de la langue française, Suivi du Décret de la Convention Nationale Et envoyés aux autorités constituées, aux sociétés populaires, et à toutes les communes de la République., Séance du 16 prairial, l’an deuxième de la République une et indivisible :

« Français, qu’une sainte émulation vous anime pour bannir de toutes les contrées de France ces jargons qui sont encore des lambeaux du fédéralisme et des monuments du repli sur soi.
Nous n’avons plus de provinces, et nous avons encore environ trente patois qui en rappellent les noms
Peut-être n’est-il pas inutile d’en faire l’énumération: le bas-breton, le normand, le picard, le rouchi ou wallon, le flamand, le champenois, le messin, le lorrain, le franc-comtois, le bourguignon, le bressan, le lyonnais, le dauphinois, l’auvergnat, le poitevin, le limousin, le picard, le provençal, le languedocien, le velayen, le catalan, le béarnais, le basque, le rouergat et le gascon ….
Au nombre des patois on doit placer encore l’italien de la Corse, des Alpes Maritimes, et l’allemand des Haut et Bas Rhin, parce que ces deux idiomes y sont très dégénérés… Il faut chercher des perles jusque dans le fumier ….pour extirper tous les préjugés…. « 

———————————————————————————————————————————————————

Barrére_1794_rapport comité salut public sur les idomes

insultes anti bretonnes – Bertrand Barère de Vieuzac (dit Barrère) 1794 Rapport au Comité de salut public sur les idiomes (langues)- né en 1755 à Tarbes, juriste, homme politique à la révolution, orateur du gouvernement terroriste du Comité de salut public , député de Bigorre. – Déclaration au nom du Comité de Salut public., 27 janvier 1794 :
« Parmi les idiomes anciens, Welche, Gascon, Celtique, Visigoth, Phocéen ou Orientaux, ….. nous avons observé que l’idiome appelé Bas-Breton, l’idiome Basque, les langues Allemande et Italienne ont perpétué le règne du fanatisme et de la superstition, assuré la domination des prêtres, des nobles et des patriciens, empêché la révolution de pénétrer dans neuf départements importants, et peuvent favoriser les ennemis de la France
La langue d’un peuple libre doit être une et la même pour tous. Nos ennemis avaient fait de la langue française la langue des cours; ils l’avaient avilie. C’est à nous d’en faire la langue des peuples: elle sera honorée……
Le fédéralisme et la superstition parlent bas-breton; l’émigration et la haine de la République parlent allemand; la contre-révolution parle italien et le fanatisme parle basque. Cassons ces instruments de dommage et d’erreur.
….. chez un peuple libre, la langue doit être une et même pour tous…..
Le despotisme maintenait la variété des idiomes…..
D’ailleurs combien de dépenses n’avons nous pas faites pour la traduction des lois des deux premières assemblées nationales dans les divers idiomes parlés en France ! Comme si c’était à nous à maintenir ces jargons barbares et ces idiomes grossiers qui ne peuvent servir que les fanatiques et les contre-révolutionnaires !…. »
………

B. Barrère, Décret de la Convention sur les langues, 8 pluviôse, l’an deuxième de la République, 1794 :
Article I
Il sera établi ….. un instituteurs de langue française dans chaque commune de campagne des départements du Morbihan, du Finistère, des Cotes du Nord, d’Île et Vilaine, et dans la partie de la Loire Inférieure dont les habitants parlent l’idiome breton
….
Article IV
Les instituteurs seront tenus d’enseigner tous les jours la langue française


« Nul acte public ne pourra, dans quelque partie que ce soit du territoire de la République, être écrit qu’en langue française »
Loi du 2 thermidor an II (20 juillet 1794)

« Dans toutes les parties de la République, l’instruction ne se fait qu’en langue française »
Décret du 30 vendémiaire an II (17 novembre 1794)

———————————————————————————————————————————————————

Fouché_joseph_1794_la mitraille de lyon

insultes anti bretonnes – Joseph Fouché Duc d’Otrante, Comte 1794. Nantais et fils de négrier, dit « La mitraille de Lyon »

———————————————————————————————————————————————————

Malte Brun_conrad1810_homme sauvage

insultes anti bretonnes – Conrad Malte Brun, 1810, Danois , géographe, journaliste exilé, son père était administrateur des domaines de la Couronne danoise .

———————————————————————————————————————————————————-

bzh_michelet 1831_colonie

insultes anti bretonnes – Jules Michelet 1831, historien Parisien, écrivain ,libre penseur, fils d’imprimeur.

———————————————————————————————————————————————————

Romieu_Auguste_1831_amélioration race

insultes anti bretonnes – Auguste Romieu 1831 ,sous-préfet quimperlé, ecrivain parisien  – du même  en 1852 dans le Spectre Rouge : « Entre la torche des prolétaires et le sabre de l’armée, il n’est plus que ce choix. Grâce à Dieu, le sabre du 19ème siècle est devenu l’élément Civilisateur.»

Auguste Romieu, sous-préfet à Quimperlé qui a subi la honte , en 1831, de ne pouvoir repérer dans une commune de 2000 habitants que neuf qui parlent français et cinq seulement qui sachent lire
« Il faut, par tous les moyens possibles, favoriser l’appauvrissement, la corruption du breton jusqu’au point où, d’une commune à l’autre, on ne puisse pas s’entendre …… Car alors la nécessité de communication obligera le paysan d’apprendre le français. Il faut absolument détruire le langage breton ! « 
.Extraits des lettres du Comité d’Instruction Publique de Quimperlé et des préfets de côtes du Nord et du Finistère aux instituteurs et à de Montalivet, ministre de l’Instruction Publique., 1831.

« Ce sont des bas-Bretons. Qu’on en fasse des Français avant d’exiger d’eux les devoirs communs qu’ils ne comprendraient pas.  »
Auguste Romieu, sous-préfet à Quimperlé.

———————————————————————————————————————————————————-..

michelet-1831_extirpe-lidentite-bretonne

insultes anti bretonnes – Jules  Michelet 1831

—————————————————————————

Mérimer prosper_1835_enfants et cochons_femmes répugnantes

«… C’est une langue que le diable a inventée qu’on parle là-bas et qui n’a pas moins de quatre dialectes différents. .. »

insultes anti bretonnes – Prosper Mérimée 1835, écrivain, historien et archéologue parisien.

———————————————————————————————————————————————————-.

jules-janin_1844

insultes anti bretonnes – Jules Janin 1844 –  (Gabriel)-Jules Janin
né à st Étienne et monte à Paris, fils d’avocat, est journaliste et critique puis académicien.

————————————————————————-

En 1845 , Le sous-préfet du Finistère donna cette consigne aux instituteurs : «Surtout rappelez-vous, messieurs, que vous n’êtes établis que pour tuer la langue bretonne.»

………………..
le 21 novembre 1846 , Lettre du préfet des Côtes-du-Nord à l’évêque de St Brieuc : « C’est en Breton que l’on enseigne généralement le catéchisme et les prières. C’est un mal, nos écoles dans la Basse-Bretagne ont particulièrement pour objet de substituer la langue française au Breton… »


Flaubert gustave_1847_marins dégénérés_biniou et puces

insultes anti bretonnes – Gustave Flaubert 1847 , écrivain Normand fils de chirurgien.

———————————————————————————————————————————————————-.

Flaubert gustave_1847_gamins trognes porcines

insultes anti bretonnes – Gustave Flaubert 1847 , écrivain Normand fils de chirurgien.

———————————————————————————————————————————————————-.

sarcey-francisque-1857_nsp

insultes anti bretonnes – Francisque Sarcey 1857 –

—————————————————————————

manuel-eugene-1859

insultes anti bretonnes – Eugène Manuel 1859 – né à Paris, école Normale, poète, prof et homme politique, chef de cabinet de jules Simon – fondateur de l’Alliance Israëlite, inspecteur de l’instruction publique.

—————————————————————————

Hugo Victor_Paysan Breton sauvage

insultes anti bretonnes – Victor HUGO 1874, écrivain, Député, Sénateur.

En 1835 dans une lettre à sa femme « Le fait est que les Bretons ne comprennent rien à la Bretagne. [la Bretagne] Quelle perle et quels pourceaux [ces Bretons] ! »

———————————————————————————————————————————————————-

Ferry Jules1885_races supérieures

insultes anti bretonnes – Jules FERRY , 28 juillet 1885, Maire de Paris, Ministre, Avocat, Franc maçon.

—————————————————————————

1890 – Rapport de l’inspecteur LUCAS sur l’enseignement de la langue française en pays Bretonnant  : « L’usage constant de la langue bretonne en 23 de nos cantons est toujours un obstacle puissant à l’enseignement de la langue française…. cette clarté qui constituent le caractère et la puissance du génie français. [sous entendu, les Bretons sont des imbéciles] » (archiv dept de St Brieuc)


zola-emile-1892

insultes anti bretonnes – Emile Zola 1892 – d’un père italien ingénieur, il né en 1840, d’aix il monte à Paris en 1958, est embauché comme commis de librairie, devient journaliste à l’illustration et au figaro. En 1870 il fuit Paris vers Marseille pour ne pas être mobilisé lors de la guerre avec la Prusse, hostile au peuple lors de la Commune. écrivain/romancier engagé dans l’affaire Dreyfus par son article « J’accuse » dans le journal L’Aurore. Fait officier de la légion d’honneur par Raymond Poincaré en 1893.

—————————————————————————

dosimont-joseph-1897

insultes anti bretonnes – Joseph Dosimont 1897 – à l’intention des enseignants de l’école primaire : «Un principe qui ne saurait jamais fléchir : pas un mot de breton en classe ni dans la cour de récréation. Il faut faire la guerre à ce «charabia.» (1) (sources : (1)- Louis Élégoët, « Bretagne, une histoire », CRDP de Bretagne, septembre 1998, page 185.

—————————————————————————

Poitrineau Frédéric_1897_petit Breton malpropre

insultes anti bretonnes – Poitrineau Frédéric, 1897, inspecteur d’académie à Vannes.

———————————————————————————————————————————————————–

reclus-onesime-1902

insultes anti bretonnes – Onésime Reclus 1902 – né à Orthez, Béarn, zouave dans l’armée en Algérie ,géographe protestant il réalise un hymne à la colonisation par la langue. (« il n’y a plus de race …il y a des milieux et des langues » et invente le mot francophonie. « lachons l’Asie, prenons l’Afrique »  il est le promoteur du colonialisme par la langue française

—————————————————————————

Tailhade Laurent1903_Breton Nègre et crapule

insultes anti bretonnes – Laurent TAILHADE, 1903, polémiste, « l’assiette au Beurre », franc maçon

——————————————————————————————————————————————————–

Combes Emile_1905_colonisation

Aussi en 1903, Emile Combes président du Conseil, discours à la Chambre des Déput. «  Le Breton se prête moins bien que le français à exprimer des idées nouvelles, ces vilaines et détestables idées républicaines dont la langue française est l’admirable messagère.  »

insultes anti bretonnes – Emile Combes, 1905, médecin, Ministre et Sénateur, franc maçon.


2 FEVRIER 1905 – le complexe de Bécassine. : caricature négative du Peuple Breton. Le racisme et le paternalisme, sont banaux à l’époque coloniale et dans les années suivantes.

Bécassine (Annaïck Labornez ) est créée par Émile-Joseph Pinchon (mort en 1953) dans le magazine pour fillettes bien élevées de 8 à 14ans, « la semaine de suzette » (allusion aux crèpes) . la bonne Bretonne de l’auteur commet une bévue qui est relatée par jacqueline rivière, rédactrice en chef.  Ce nom est choisit pour représenter une bonne régionale, sotte, naïve, niaise et ne parlant pas ou mal le français (à l’époque la moitié de la Bretagne ne parlait pas le français, ou mal). Vers 1913 Maurice Languereau (pseudo : Caumery) en devient le scénariste «  l’histoire d’une petite Bretonne, nommée Annaïck Labornez, à son départ de village pour venir se placer à Paris  qui est née dans le Finistère sud, en 1885 à Clocher les Bécasses, Bécassine est dotée d’une instruction limitée, du fait de son histoire personnelle et avec son parapluie rouge (il pleut toujours chez les Ploucs) – les bulles apparaissent en 1924. On parodie ainsi  les nourrices du jardin du Luxembourg.(à Paris)
Ce personnage est une représentation de la Bretagne arriérée vue par les élites Bourgeoises de Paris. D’autres dessinateurs prendrons la suite. (après 1959 dessins jean Trubert et autres scénariste dont : pierre tchernia)
la haine des « Boches » manifestée par Bécassine dans ses albums édités pendant la Guerre 14-18 et sa popularité poussent d’ailleurs les Allemands, dès le 16 juin 1940, à rafler les stocks d’albums chez son éditeur.
Un film est réalisé en 1939 par pierre Caron avec Paulette Dubost (scénario de Jean Nohain) combattu par les autonomistes Bretons.
et un dessin animé en 2001.
Georges Bassens en 1969 en fait une chanson
Chantal Goya en fait une chanson .
En 2005 la poste française de l’occupant fait un timbre pour la célébrer

Pinchon né à Amiens en 1871/1953, élève des beaux arts.

———————————————————————-

1919 – Le dictionnaire Larousse par claude Augé -Paris
au mot Bretonnant : se dit de la Bretagne et des Bretons qui ont conservé leur langage, leurs mœurs primitives.

1939 – Larousse du XXème siècle «  Le Breton a partout le même caractère : très opiniâtre, très attaché à ses vieilles coutumes et à sa foi catholique et fort superstitieux, il est peu porté vers l’instruction et l’industrie. »

——————————————————————————————————————————————————–

vendryes-joseph-1921

insultes anti bretonnes – Joseph Vendryes 1921 – né en 1875 à Paris linguiste celtiste, et Normale Sup., Doyen de la Fac de lettres de Paris, co-directeur de la Revue celtique. A publié : Grammaire du Vieil Irlandais.

—————————————————————————

Monzie Anatole de_1925_langue bretonne

insultes anti bretonnes – Anatole de Monzie, 1925, avocat, député et sénateur socialiste, Ministre de l’éducation et des finances ayant voté les pleins pouvoirs à Pétain.

———————————————————————————————————————————————————

dalimier-albert-1932

insultes anti bretonnes – Albert Dalimier 1932 –

—————————————————————————

perret-jacques-1947

insultes anti bretonnes – Jacques Perret 1947 – né à Trappes , journaliste royaliste pour la défense du colonialisme en algérie française.

—————————————————————————

guth-paul-1954

insultes anti bretonnes – Paul Guth 1954 – mére du bigorre, il est né à Ossun (65)hautes pyrénées, agrégé lettres Sorbonne, journaliste ,romancier, participe aux grosses têtes de Bouvard à la radio.

—————————————————————————

CAU jean_1963_bretonnes putes

insultes anti bretonnes – Jean CAU, 1963, écrivain et journaliste.

———————————————————————————————————————————————————

bokanowski-michel-maurice-1964

insultes anti bretonnes – Michel Bokanowski 1964 – origine polonaise né en 1912 à Paris, fils du ministre de Poincarré , entre à la DST (services secrets) après la guerre de 1945 -politicien de droite RPF-UNR, Ministre de l’ industrie sous Pompidou.

—————————————————————————

television-francaise-1967

insultes anti bretonnes – Télévision française de l’occupant. 1967 – merci de nous donner les reférences.

—————————————————————————

Bazin Hervé_1967_Ploucs

insultes anti bretonnes – Hervé Bazin, 1967, écrivain et poète, fils d’Avocat.

——————————————————————————————————————————————————–

Pompidou georges_1970_pas de place pour langues

insultes anti bretonnes -Georges POMPIDOU, 1970, né à Montboudif (Cantal), fils d’instituteurs, prof de latin, grec et français, haut fonctionnaire, 1er Ministre, puis président de la République française 69/74. Agrégé de lettres, maître des requêtes honoraire au Conseil d’État et ancien directeur général de la Banque Rothschild.

———————————————————————————————————————————————————

aries-philippe-1971

insultes anti bretonnes – Philippe Ariès 1971 – de famille créole catho-royaliste né à Blois, militant à action française (extrème droite), journaliste , échec à l’agrégation d’histoire. Il s’occupe d’importation de fruits et légumes des colonies. Il se qualifie d’historien du dimanche. [au moins c’est vrai !]

—————————————————————————

fontanet-joseph-1973

insultes anti bretonnes – Joseph Fontanet 1973 – né en 1921 à Frontenex (en Savoie occupée) il étudie à Lyon, puis HEC, doctorat en droit – famille bourgeois catho de Savoie son arrriére grand père militait pour le rattachement de la Savoie à la france – après 1945 il créé le MRP en Savoie, mariè à hélène Pouliquen, puis député de Savoie, en 1959 au cabinet Debré, en 1963 il s’oppose à De Gaulle – favorise l’or blanc [tourisme Ski] en Savoie –
ami de Robert Boulin, il est lui aussi assassiné en février 1980 à Paris.

—————————————————————————

cressard-jacques-1979

insultes anti bretonnes – Jacques Cressard 1979 – né en 1935 à Rennes, prof d’Hist-géo , député de droite française UDR-RPR, Conseiller général, battu par Edmon Hervé.

—————————————————————————

Dutourd jean1985_CAPES mendicité

insultes anti bretonnes – Jean Dutourd, 1985, romancier, Académicien, fils de Chirurgien, licence de philo.

———————————————————————————————————————————————————

Pandraud robert1992_dialectes inutiles

insultes anti bretonnes – Robert Pandraud , 1992, Directeur Police de l’occupant, député ministre, science POT, ENA

———————————————————————————————————————————————————-

Pasqua Charles1992_bretons cochons

insultes anti bretonnes – Charles Pasqua, 1992, licence de droit, Député, sénateur, Ministre de l’intérieur, fils de policier, nombreux procès et affaires. Co-fondateur du SAC.

———————————————————————————————————————————————————-

rousseau-monique-1996

insultes anti bretonnes – Monique Rousseau 1996 –

—————————————————————————

gauchon-daniel-1997

insultes anti bretonnes – Daniel Gauchon 1997 –

—————————————————————————

Chevènement Jeanpierre_1999_pellerins Bretons

insultes anti bretonnes – Jean-Pierre Chevènement, 1999, Préfet d’Oran (Algérie) lors du Massacre du 5 juillet 1962

député, maire de Belfort, Ministre, sénateur , a fait l’ENA

———————————————————————————————————————————————————

sarre-georges-1999

insultes anti bretonnes – Georges Sarre 1999 – né en 1935 à Chénérailles (creuse), fils père politique dans la creuse ; SFIO en 1964 puis secrétaire d’état socialiste 1988/93, maire du 11ème Paris, inspecteur PTT à Paris, co-fondateur du PS en 1971. député et président du MRC (comme chevènement) en désaccord avec le PS qu’il juge « une dérive libérale » en 1993. il créé le MRC. député de Paris. Depuis 2012 on voit la politique bien à droite d’Hollande et Valls, aussi sur ce point il avait raison, mais cela ne nous concerne pas : c’est de la politique étrangère française.

—————————————————————————

Poirot-Delpech Bertrand_viellerie rustique

insultes anti bretonnes – Bertrand Poirot-Delpech, 2002, journaliste, Académicien Parisien, mort en 2006

———————————————————————————————————————————————————

Laguiller Arlette_2002_langue écrite

insultes anti bretonnes – Arlette Laguiller, 2002, Députée Européenne, porte parole du mouvement lutte ouvrière.

———————————————————————————————————————————————————–

Mélenchon jean Luc_2007_bretons arabes islam

insultes anti bretonnes – Jean Luc Mélenchon  2007- Jacobin né à Tanger au Maroc. licence de philosophie, professeur, socialiste, sénateur de l’essonne, ministre de l’enseignement, député européen 2009, franc-maçon comme son père et son grand père colon espagnol en Algérie. nation Bretonne vue et entendue par Jules César, pour les incultes !)

———————————————————————————————————————————————————-

Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa_2007_bretons Cons

insultes anti bretonnes – Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa – 2007 – élu président sous un faux nom sur les bulletins de vote dit  » Nicolas Sarkozy »,  Avocat, Maire de Neuilly, député, ministre. Fils d’immigré Hongrois et d’andrée Mallah d’origine juive séfarade par son père. La justice s’intéresse à lui pour de nombreuses affaires, dont ses faux comptes de campagne 30 millions d’Euros (au lieu des 16 imposés) et le soit disant financement de sa campagne électoral par le Colonel Kadhafi qu’il a fait bombardé quelques mois avant 2012.

Georges Bush avait son père comme directeur de la CIA. La belle mère de Nicolas s’est mariée à un membre de la CIA, Frank Wisner, fils d’un directeur de la CIA, chez qui Nicolas allait régulièrement.

———————————————————————————————————————————————————

Rouart_jean marie2008_dialectes_langue abusif

insultes anti bretonnes -Jean-Marie Rouart , 2008, Romancier Franc-maçon et académicien de Neuilly.

———————————————————————————————————————————————————-

berroyer-jackie-2006-2009

insultes anti bretonnes – Jackie Berroyer 2006/2009 – multi-récidiviste.contre les Bretons – il fait des études de dessinateur industriel, puis scénariste et acteur né en 1946 à Reims et critique chez Charlie Hebdo.
Sa femme l’a quitté parce qu’il était un plouc archaïque et il ne s ‘en est pas remis..
il a filmé Benny Levy à jérusalem (30 heures de film sur l’enseignement)
En 2016, (collabore à Siné hebdo) il annonce qu’il a un cancer (nous lui souhaitons qu’il crève bien lentement dans de bonne souffrance, ainsi il pourra expier ses fautes ! Bien sûr on rigole, c’est de l’humour noir !)

—————————————————————————

levy-elysabeth-2009

insultes anti bretonnes – Elysabeth Lévy  2009 – née en 1964 à Marseilles d’origine juive séfarade d’Algérie, études politiques, échoue à l’ENA, journaliste, polémiste, directrice du mag. Causeur, participe à des émissions radios et TV. Depuis 2001 présidente de la fondation Marc-Bloch qu’elle avait fondé.
Cofondatrice, le 2 mars 1998, de la Fondation Marc-Bloch (rebaptisée depuis Fondation du 2 Mars), elle en deviendra secrétaire générale (2001) puis présidente pour la défense « des valeurs républicaines » [françaises]
(dont membres Françoise Morvan, Henri Guaino entre autres..)

—————————————————————————

Mélenchon jean Luc_2008_secte diwan_nigaud

insultes anti bretonnes – Jean Luc Mélenchon -2001 – 2008 -2013- Jacobin né à Tanger au Maroc. licence de philosophie, professeur, socialiste, sénateur de l’essonne, ministre de l’enseignement, député européen 2009, franc-maçon comme son père et son grand père colon espagnol en Algérie. nation Bretonne vue et entendue par Jules César, pour les incultes !) Récidiviste et inculte.

———————————————————————————————————————————————————–

onfray-michel-2010

insultes anti-Bretonnes – Michel Onfray – Dans Le Monde – dans son propre article,
après avoir fait référence à la Bible et Yahvé, il indique qu’il n’y avait qu’une langue à l’origine [ pour lui l’humanité et les langues ne commencent qu’à l’ére judéo-chrétienne !? ]… mais il ne connaît rien à l’histoire (de la Bretagne) ni celle des langues, ayant été fondu dans un moule sectaire de l’éducation jacobine.

—————————————————————————

Hagège claude_2011_sauvages bretons

insultes anti bretonnes – Léon Hagège, 2011 dit « claude Hagége », né à Carthage en Tunisie, d’une famille d’origine juive, est un linguiste, normal Sup, polyglotte (sauf pour le breton, langue parlée depuis 2000 ans, nation Bretonne vue et entendue par Jules César, pour les incultes !)

———————————————————————————————————————————————————-

fest-noz-patrimoine-de-l-unesco_2012-rmc

insultes anti bretonnes – Les Grandes Gueules (racistes) 2012 à la radio RMC –

—————————————————————————

jeux-olympique_drapeau-breton-interdit-2012

insultes anti bretonnes – Jeux Olympiques 2012 –

—————————————————————————

Drucker marie_2012_patois breton_patois hébreu

insultes anti bretonnes – Marie DRUCKER, 2012 , née à Paris, fille du dirigeant de télévision Jean Drucker, nièce de Michel Drucker . .licence de Lettres, diplôme de journaliste – Présentatrice de TV parisienne. Le dialecte Hebreu de quelques tribus chassées d’Egypte, réfugies dans les cavernes d’Assyrie (ou de Palestine), il est devenu un patois ordinaire pour les disciples de la torah qui ont créé un mythe à travers Abraham, car les fouilles archéologiques sont cruelles, il n’y a rien de la grandeur mythique des soit disant « royaumes », ainsi Abraham, Moïse, Josué, Samuel …sont des personnages mythiques ainsi que les royaume unifié du roi David et les mythiques splendeurs du palais du roi Salomon. (l’Archéologie est têtue !)

tapez dans google : archéologie mythique israel

———————————————————————————————————————————————————

morin-daniel-2012

insultes anti bretonnes – Daniel Morin 2012 – né en 1966 journaliste, commence sa carrière d’animateur radio anti-teuton [Allemand] en parodiant un gynéco du Tyrol et mysogine – ses sujets préférés sont les traditions catholiques et le sexe.

————————————————————————-

Françoise Morvan  spécialiste du Folklore Breton
le Monde 13.11.2013 (dans son propre article) : Bonnets rouge des dérives autonomistes
« des dérives identitaires derrière le mouvement écotaxe … ils veulent la liberté Armorique [révoltes paysannes de 1675] en vue de faire de la Bretagne une nation … assimilation de la Résistance au combat breton mené par les nationalistes [Bretons] alliés aux nazis… le sinistre drapeau noir et blanc a été inventé par un druide raciste comme symbole antirépublicain, à partir d’hermines représentant les évêchés de la Bretagne féodale, la Bretagne d’avant la Révolution française tant honnie par les autonomistes »

réponse : OUI , l’état-nations doit disparaître au profit de nations bien plus anciennes. Elle ignore apparemment que la Bretagne est une Nation depuis plus de 2000 ans, quelle pauvreté intellectuelle !

Sources : [lemonde.fr/idees/article/2013/11/13/bretagne-des-derives-autonomistes-derriere-les-revendications-sociales_3513215_3232.html#GtLtcI15gESRv0RV.99]

née à Rostrenen 1958, fait ses études à la Sorbonne Paris, agrégée de lettres, traductrice, travail pour Ouest-Torche : journal de l’occupant, elle vit avec andré Markowicz né en tchécoslovaquie démembrée depuis , elle est membre de l’ex-Fondation Marc-Bloch (rebaptisée depuis Fondation du 2 Mars présidée par élisabeth Lévy).


Bedos Guy_2014_cul de breton inculte

insultes anti bretonnes – Nicolas BEDOS, 2014, , Né à Neuilly-sur-Seine (92), Nicolas Bedos est le fils de Guy Bedos, pied-noir d’ascendance espagnole ; Sa mère, Joëlle Bercot , Bretonne. Nicolas est un bobo de gauche, glandeur, et ancien drogué – humoriste ? de la Caste Jacobine parisienne, il ne fait rire que sa Caste.

——————————————————————————

soubre-marie-anne-2014

insultes anti bretonnes – Marie Anne Soubré 2014 –

voir sur you tube tapez : Bonnets Rouges -Marie-Anne Soubré face à un indépendantiste breton 22 avril 2014.


LE 3 JUIN 2014 – Hervé LE BRAS, dans l’émission matinale le 7/9 avec patrick Cohen – lors de la réforme territoriale sur france inter lors du débat sur la réforme territoriale « il fallait trancher » avec le secrétaire d’état André Vallini et Hervé le bras
Hervé Le Bras : suite a ces déclarations lors des débats sur la réforme territoriale  a dit que : «  la non-réunification est une bonne chose car… la réunification de la Bretagne serait un grand danger pour [l’unité de] la France  … en citant  les exemples de la Flandre, l’ Écosse et la Catalogne » [ce jacobin invité régulier des plateaux TV,  réitère ses propos centralisateurs]

Le démographe avait du annuler une conférence qu’il devait tenir près de Saint-Nazaire sur le thème de l’avenir de la région artificielle des Pays [bidons] de la Loire.
Hervé Le Bras est en effet rémunéré par les pays Bidons et aux ordres de Paris qui lui sert sa soupe.

hervé le Bras :  né 6 juin 1943 à paris (fils du juriste universitaire Gabriel le bras), polytechnique, démographe françois, hautes études en science sociale. Chercheur, il s’oppose aux statistiques éthniques de l’institut pour lequel il travail (INED) – il créé une commission avec une vingtaine de chercheurs qui présentera un rapport en 2009 nommé : Le Retour de la race – Contre les « statistiques ethniques » (il parle du « retour de l’Ethnie française » – comme s’il y en avait une !)

———————————————————————————————————————————————————

coudurier-hubert-2014

insultes anti bretonnes – Hubert Coudurier 2014 –

—————————————————————————-

Sapin michel_2014_illétrés

insultes anti bretonnes – Michel SAPIN, 2014, né à Boulogne-Billancourt (92), Membre du Parti socialiste depuis 1975, licence d’histoire, normal sup, ENA. haut fonctionnaire, Député, puis ministre de François Mitterrand, puis Ministre délégué auprès du Ministre de la Justice de mai 1991 à avril 1992, puis Ministre de l’Économie et des Finances de Hollande. , objet d’une enquête sur l’affaire du Crédit lyonnais. fils d’ingénieur de droite.

———————————————————————————————————————————————————

Macron emmanuel2014_illétrés sans permis

insultes anti bretonnes – Emmanuel MACRON, 2014, né à Amiens, DEA de philosophie, ENA. haut fonctionnaire,  Inspecteur des Finances, et banquier d’affaires chez Rothschild  (puis Associé) – ministre souriant d’ Hollandouille 1er (et des sans dents)  fils de médecins et arrières grand parents illettrés.

———————————————————————————————————————————————————

SOURISSEAU laurent dit Riss2015_Bretons racistes et tarés

insultes anti bretonnes – Laurent SOURISSEAU, 2015 , dit RISS, né à Melun, père employé des pompes funèbres, Dessinateur de BD et collaboreur chez Charlie Hebdo. Depuis les attentats de janvier 2015 (ou il avait été blessé à l’épaule) il est devenu le directeur de la Rédation. (ce torchon d’insultes anti bretons, corse et autres peuples est tout juste bon pour les toilettes, avec ces dessins pipi-caca d’attardés dignes d’une classe de maternelle ou d’un asile psychiatrique  ) un Humour typiquement parisien depuis la célèbre Bécassine.

Le dessinateur LUZ à quitté Charlie et depuis le 31 septembre 2015 le Dr Pelloux patrick, médecin urgentiste, annonce qu’il quitte le journal, la semaine suivant l’annonce du gouvernement qu’il ne lèvera pas le secret défenses concernant Claude Hermant. (tapez dans google : Claude Hermant coulibaly )  ou voir l’article terrorisme d’Etat (sur le site). Les sourisseaux quittent le navire ! et bientôt les rats ?

———————————————————————————————————————————————————–

guaino-henri-2014_2016

insultes anti bretonnes – Henri Guaino 2014 et 2016 –

———————————————————————————————————————————————————

le-drian-et-ayrault-traitres-et-collabos-de-letat-francais

insultes anti bretonnes – insultes au Drapeau de la Bretagne, insulte au Peuple et à la Nation Bretonne.

—————————————————————————

Le Pen Marion anne perrine_dite Marine.png

insultes anti bretonnes 2016 – Marion Anne Perrine Le Pen, dite « Marine » née le 5 Aout 1968 à Neuilly/Seine, Avocate et députée Européenne. Présidente du FN. (fille de Jean Marie, militaire d’Algérie et d’ indochine et fille  de Pierrette Lalanne, Bourgeoisie des Landes) -elle qualifie sa mère après la parution de photo dans play boy de « «Une mère, c’est un jardin secret, pas une décharge publique !» (1987,paris match)

————————————————————————————————————————————-

insultes anti bretonnes – 19 mai 2017 -Abdelmalek Boutih né 1964 dans une clinique de Neuilly sur Seine – origine Kabyle
Il déclarait toucher 3.500 Euros comme directeur des relations institutionnelles chez Skyrock (groupe Nakama) qu’il entendait conserver en plus de son mandat de député (de plus de 5 000 Euros)

il déclare, en bon jacobin, dans « La France aux Français ? Chiche » Livre d’Élisabeth Lévy – 2001 à propos des minorités.
« En France, les minorités ça n’existe pas ! Nous ne sommes pas une espèce menacée. Et si on se met à parler l’arabe ou le mandingue, le breton ou le corse, on fera exploser la communauté nationale. La France, c’est la baguette, le vin, le fromage, et maintenant le couscous, plus « Liberté, égalité, fraternité ». Il y a deux cent ans, nous avons pris une longueur d’avance en fabriquant une identité nationale politique et non ethnique. » il était Membre de la commission défense nationale des forces armées et
le 1er des Sarkozy selon ses amis du PS, et de Manuel Valls pour qui il rédige un rapport.

le 30 mars 2017 sur Europe il annonce qu’il soutient E.Macron

—————————————————————————

insultes anti bretonnes – Cabinet du Ministre Richard Ferrand né en 1962 à Rodez (aveyron) – études d’allemand et droit
membre SRC , socialiste radical citoyen à l’assemblée (comme malek Boutih).
décaration 2014  en plus de son mandat et rémunération de député il gardera son poste de chargé de mission 1.250 euros/mois qu’il avait l’intention de conserver aux Mutuelles de Bretagne. opposé aux bonnets rouge (Écotaxe portiques),rapporteur de la loi Macron

il permet à sa compagne Sandrine Doucen (avocate ), de faire une opération immobilière fructueuse, via une SCI, sur le dos des Mutuelles de Bretagne qui vont louer un Local qu’elles auraient pu acheter.  (mais les bretons sont des illettrés, incapables de se gérer)

Il a employé son fils de mai à juillet 2014 – 1200 euros pour un travail de blogueur ??


———————————————————————————————————————————————————–

bretagne-colonie-francaise-2016

  • FIERS d’être le Peuple de Bretagne et la Nation Bretonne –

—————————————————————————

.

insultes anti bretonnes –

—————————————————————————

.

insultes anti bretonnes –

—————————————————————————

Ils nous insultent, ils nous chient dessus,

et on leur sert la soupe via nos impôts !… ça va durer encore longtemps ? !

.tous les propos récoltés ci-dessus ont été fait par des personnages publics représentants les pouvoirs publics français, ou représentants de partis politiques français, ou de divers médias français, Académiciens français, et autres. venant pour leur majorité de la Caste Parisienne depuis 1789 ou de provinciaux parvenus se croyant supérieurs  par la pratique du français. Ils pratiquent un Racisme anti-Breton, qui peut être logique dans le fait que les Bretons n’ont jamais été français et qu’ils ont toujours été les ennemis des Francs, (tribus des Germains) depuis les origines !

vous pouvez participer à ce florilège en indiquant vos sources. Si une éventuelle erreur se trouvait dans les personnages et propos ci-dessus, merci de nous l’indiquer en citant vos sources. Si tel était le cas, après vérification, cela serait supprimé.

.A Suivre ….

Publicités

8 commentaires sur “injures anti bretonnes

  1. Magnifique sélection, dont la valeur s’accroit par les superbes sources et photographies que vous y ajoutez. Veiller à l’exactitude des sources est CAPITAL. La moindre erreur serait exploitée.
    En dehors du présent commentaire, y a-t-il au moins un deuxième breton qui vous ait félicité pour votre travail ? Vous connaissez le proverbe : « Il ont des chapeaux ronds, vivent les Bretons ! ».

    Dr LOUIS MELENNEC.

  2. alors maintenant qu’on sait tout ca il ne faut surtout pas voter pour c’est gens la en 2017 c’est des gens qui n’ont aucun respect pour personne et parfois pour certain meme pas pour eux meme

  3. MELENCHON JEAN -LUC, L’IMBECILE HEUREUX, L’IDIOT INUTILE.

    _______________________________________________________

    LETTRE OUVERTE A CE « SCAVANT » IGNARE, qui se permet de donner des leçons aux Bretons, sans rien connaître des atrocités dont ils ont été victimes, publiée le 29 juin 2015 par Louis Mélennec sur son blog.

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@

    LECTURES PRELIMINAIRES : taper dans Google ces deux mots : mélennec mélenchon

    « Il n’est plus acceptable qu’on laisse la France prétendre qu’elle est la pays des droits de l’homme : elle fait partie des pays criminels, comme toutes les puissances qui se sont agrandies aux dépens des autres, qui ont anéanti des langues, des cultures, assassiné des hommes et des femmes par centaines de milliers, détruit des cerveaux par un lavage systématique et organisé, pour en faire des esclaves à sa dévotion. Elle a été en guerre, contre ses voisins, pendant toute son histoire, d’une manière pathologique…. Il faut que cela soit dit, car c’est la vérité. Nous, Bretons, avons une mission particulière à dire cela, si d’autres n’osent pas (encore) le faire « .

    Louis Mélennec. Publié dans « Les bonnes paroles du bon docteur Mélennec ».

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    MONSIEUR LE DEPUTE,

    Nous savons que vous êtes un grand admirateur de la Bretagne et des Bretons. Ce qui n’est pas peu dire : vous ne cessez de débiter sur la Bretagne ce que l’on dénomme en français des « sornettes », pire : des « conneries ».

    Notre vieille Nation et Civilisation bretonne est identifiée dès l’antiquité, par Jules César, qui lui consacre de longs développements, avant même la naissance du Christ, dans son célèbre ouvrage La guerre des gaules. Cet ouvrage manquant probablement à votre culture, nous vous signalons son existence, à toutes fins utiles ; il est édité en format de poche : il vous en coûtera quelques euros, qui ne pèsera pas une goutte de buée dans vos énormes revenus de député européen (12 340 euros par mois, si l’on en croit internet), vous le défenseur des petites gens et des opprimés, comme ces malheureux Tibétains, détruits par la Chine impérialiste, comme la Bretagne l’a été par la France coloniale.

    Les Bretons arrivent en Armorique à partir du 3ème siècle. Ils parlent leur langue, pas la vôtre, qui n’existe pas encore, même à l’état d’embryon. Il sont un peuple – on dit aujourd’hui : une nation -, très conscient de ce qu’il est, luttant férocement pour se défendre contre les Francs, puis les Français, envahisseurs perpétuels, leur administrant des défaites cuisantes, jusqu’aux invasions de la fin du quinzième siècle, et la destruction de nos armées nationales, le 28 juillet 1488 à Saint-Aubin-du- Cormier. Cette date est la plus funeste de notre histoire, avant la shoah bretonne de 1789, qui détruit tout en Bretagne : nos institutions, notre législation, notre fiscalité (deux fois plus avantageuse que la fiscalité française, car les Bretons, contrairement aux Français, sont des gestionnaires aussi rigoureux que les Ecossais, et aussi habiles que les Suisses), notre fierté, extrêmement ombrageuse.

    Surtout, notre dignité d’hommes.

    Savez-vous, monsieur Mélenchon, ce qu’est la Dignité d’un être humain ? Personne ne peut supposer que vous sachiez en quoi cela consiste.

    Commencent à cette époque de la prétendue « invention » des droits de l’homme par la France, des persécutions linguistiques, culturelles, des flots d’injures, dont les rois de France nous avaient dispensés. Injures qui se prolongent encore, puisque vous êtes l’auteur d’un certain nombre d’entre elles, et pas de la meilleure éducation, loin s’en faut : vous en recevrez un catalogue avant qu’il soit peu. (Mieux : tapez dans Google : « injures anti-bretonnes, ce qui m’évitera de perdre du temps à vous les adresser).

    C’est votre pays qui a osé faire cela, non les Bretons qui ont infligé ces horreurs aux Français.

    Les langues sont des joyaux de l’humanité. La France, mère des arts, des armes et des lois, ne le savait pas en 1789 ; constamment occupée à contempler son nombril, elle ne le sait toujours pas. Votre incurie n’a pu élever votre esprit à cette découverte, qui excède vos capacités de compréhension.

    La langue bretonne est antique. Elle est bien plus ancienne que le français, qui nait péniblement à partir du 10 ème siècle.

    Madame Henriette Walter, l’une des plus grandes linguistes françaises, désigne très justement cette langue tardive, comme « un patois qui a réussi » . Un jargon, en quelque sorte, qui doit sa réussite au fait que la famille capétienne réussit a capter la royauté à cette époque, puis à s’emparer des principautés à l’entour, le plus souvent par la ruse, la force, la malhonnêteté. Un patois que les criminels de 1789 promeuvent d’une manière insensée comme « la langue universelle », « la plus belle langue de l’humanité », « la langue de la Liberté », « la langue digne d’être parlée par tous les êtres humains », « la langue qui a apporté la liberté au monde » (!!!)

    RIEN MOINS, mon bon monsieur.

    Il est juste de rappeler que ces détraqués ne parlent qu’une seule langue – leur patois, baptisé par eux « langue française » -, qu’ils ignorent toutes les autres ; notamment, ils ne savent pas que le monde compte, à cette époque, 7000 langues, dont ils ne connaissent aucune. Leur expérience se compare aisément à celle de ceux qui gouvernent le malheureux pays de France aujourd’hui, qui n’ont jamais exercé le moindre métier, que celui de mettre sur pied des combines politiques, dans leur intérêt exclusif, et qui n’occupent leurs fonctions qu’à la faveur de ces jeux stériles et nocifs, sûrement pas de leur compétence.

    La France ne vient nullement, comme le croyait ce bon Charles de Gaulle, « du fond des âges ». Elle n’est née, ni le jour du baptême de Clovis, roi des Francs saliens, envahisseur, cruel, étranger et sans foi, auteur d’atrocités de la même nature que celles de Daech, et de celles perpétrées à Nantes, notre capitale historique, et en Loire Atlantique, sur ordre de Paris, en 1793 et en 1794. Encore moins du jour de l’accession du duc de France Hugues Capet, en 987, sur le trône du royaume fantomatique de France, qui n’a d’existence que dans certains esprits, en aucun cas dans la réalité des faits.

    La France de ce temps est un confetti territorial, qui s’étend, d’une manière discontinue d’ailleurs, de Senlis à Orléans. Si exigu que le bon roi, voyageant du nord au sud de ses territoires, dont il aurait pu faire le tour à cloche-pied, est obligé de prendre des chemins détournés, par exemple pour contourner le donjon de Montlhéry, afin d’éviter qu’on lui donne là une râclée, administrée par un seigneur plus puissant que lui.

    Votre pays se crée très progressivement autour de la monarchie capétienne, à partir du 12ème siècle. C’est donc un pays très tardif, comme sa langue : vous comprenez que les Français et les Bretons ne jouent pas dans la même cour.

    La langue bretonne a été massacrée des œuvres de la France, à partir de 1789, par une volonté féroce de faire disparaître le peuple breton en l’assimilant, avec une cruauté qui a peu d’exemples dans le monde. Elle ne renaîtra pas : soyez donc un homme heureux.

    Nous avons entendu de votre bouche, des formules qui feront de vous un homme célèbre, bien après votre disparition, et qui vous garantiront une place honorable dans les dictionnaires qui collectionnent les sottises :

    « LA LANGUE BRETONNE A ETE CREE ET UNIFIEE PALES ALLEMANDS » (!) (sous entendu : c’est un langue « nazie »).

    Non, cher monsieur, la langue bretonne est née en Bretagne (l’Angleterre actuelle), plusieurs siècles avant notre ère. Elle n’a eu aucun besoin des dictats de l’Académie française, ou ses succursales, ni des persécutions de la prétendue révolution des droits de l’homme pour croitre, embellir et se développer. Elle était parlée par toute la population bretonne dans mon enfance, en 1950, dans la partie ouest de la Bretagne. Mes parents étaient britophones. Pour les avoir entendu s’exprimer dans cette langue admirable, je peux attester que l’idiome français, raboté et emprisonné par l’Académie française et autres organismes similaires ou succédanés, n’atteindra jamais la subtilité de notre langue nationale, née plus de mille cinq cents ans avant la vôtre.

    « LE BRETON EST LA LANGUE DE LA COLLABORATION » (!)

    Non, cher monsieur. La Bretagne a compté seulement quelques centaines de ce que vous dénommez des « collaborateurs ». A dire vrai, même s’il y a eu parmi eux des salauds – comme chez les « résistants » coupables en 1944 et en 1945 de crimes pour lesquels ils n’ont pas encore été pendus -, des patriotes, qui ont commis l’erreur de croire que les Allemands, liés avec le régime de Vichy, sauveraient leur pays.

    Votre pays, la France, a compté plusieurs millions de collabos : Quarante millions de pétainistes en 1940, quarante millions de pétainistes en 1944, dit la formule célèbre. Pas un allemand de cette collaboration ne parlait le breton, langue inconnue pour l’Allemagne. La collaboration s’est faite totalement, exclusivement, absolument en Français, par vous, en tout cas par les vôtres. Et c’est un Français – d’ailleurs admiré par toute sa population, porté au pouvoir par le Parlement à une majorité écrasante -, le vieux maréchal Pétain, qui a serré la main de Hitler à Montoire, sur le territoire français. Pas un Breton.

    Vous n’êtes pas sans savoir que, depuis une dizaine d’années, en Bretagne, le mot « collabos » ne désigne plus les Bretons qui ont sympathisé avec l’Allemagne, mais ceux qui, AUJOURD’HUI, COLLABORENT AVEC LA FRANCE. Je me suis associé à cette heureuse métamorphose.

    « L’ECOLE DIWAN EST UNE SECTE » (!). Sûrement ! Comme l’académie française, les ministères de l’éducation nationale, et tous les gouvernements et préfets français, et les escouades d’instituteurs français, dont les préfets rappelaient sans cesse leur mission : « Vous n’êtes ici que pour tuer la langue bretonne« , qui ont oeuvré, avec fureur de 1789 à nos jours, pour éradiquer totalement la langue bretonne, et toutes les officines qui ont réussi à mener à bien cette tâche si glorieuse pour votre pays.

    Il vous est enfin donné de compléter votre immense culture sur les Bretons et la Bretagne.
    LE LIVRE BLEU DE LA BRETAGNE, présenté par mes soins à Bruxelles en 2009, a été réédité en 2014. Il est recommandé en téléchargement gratuit par 25 sites dans le monde, et téléchargé plus de 200 000 fois. Il a été analysé en Allemagne, en Russie, en Belgique, en Suisse, au Canada, aux USA … En France : zéro compte rendu ; ce qui ne peut vous surprendre, attendu que votre pays est celui qui a « inventé » (sic!) les droits de l’homme, et qui, selon ses laudateurs furibonds, a « apporté la Liberté au monde » (incroyable, mais vrai !). La chance qui vous est donnée est exceptionnelle : vous trouverez en annexe un exemplaire PDF de cet ouvrage, dont vous ferez vos délices.

    En prime : mon article sur le thème : « Les armées de la Liberté en Bretagne, les nazis avant les nazis, ou Comment les Bretons sont devenus Français ». Lisez le, surtout communiquez le partout : tous seront frappés d’horreur et d’épouvante, et se demanderont si ce que j’écris est vrai, tant fut abject cet épisode de votre histoire française.

    Nous savons tous, cher monsieur, que vous êtes l’un des génies de ce temps. Remerciez nous de le reconnaître. Vos ennemis sont plus cruels : «Jean-Luc Mélenchon a la plus grosse circonférence crânienne de l’hexagone ; ne vous y fiez pas : l’intérieur est creux ».

    Les insultes que vous proférez contre les Bretons, m’autorisent, au nom de mes compatriotes, à vous donner une réplique dans des termes, plus élégants que ceux que vous utilisez pour les désigner – esclaves, nigauds, nazis, etc. -, que vous osez utiliser à l’égard de ce peuple martyr, encore tenu prisonnier par la violation quotidienne de ses droits nationaux et internationaux, garantis péremptoirement par le droit international en sa qualité de Nation, l’une des plus vieilles d’Europe.

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    J’ai la réputation d’être un homme courtois, un homme qui n’injurie jamais personne, mais qui passe aussi pour ne jamais travestir sa pensée.

    Lisez bien ceci, cher monsieur Mélenchon : lorsqu’un être humain s’exprime par la parole, il se sert d’un organe qui s’appelle la bouche ; lorsque vous, vous parlez des Bretons, de leur langue, de leur culture, il semble à d’aucuns que vous émettez des sons que vous devriez émettre par un autre de vos orifices, qui sert habituellement à d’autres usages. Pardonnez moi : comparaison n’est pas raison, vous avez compris que je n’oserai, moi si réservé, dire une chose pareille, même si je le pensais : je ne fais que vous transmettre ce que l’on dit habituellement du côté de la frontière qui sépare les Bretons de votre aimable personne. Une frontière virtuelle. Car la frontière mentale qui nous sépare, cher monsieur Mélenchon, est plus qu’un gouffre, plus qu’un abîme : un univers, une galaxie.

    Nous sommes nés de la civilisation raffinée de Tristan et Iseult. Vous appartenez à une espèce qui n’a pas encore atteint le degré de la finesse.

    Les génies, dont vous êtes, même vivant dans l’empyrée, comme vous, se trompent aussi : soyez donc un homme résigné ; la résignation est une vertu.

    Les Bretons ne sont pas français, ils ne l’ont jamais été, ils ne le seront jamais : tenez vous le pour dit. Et n’y revenez plus.

    Croyez, je vous prie, à mes bien fidèles sentiments.

    Louis MELENNEC, dit « le bon docteur », défenseur acharné du respect du à la personne humaine, et du droit des Peuples et des Nations.

    _______________________________________________________

    Documents à lire absolument, pour tous ceux qui aiment encore la Liberté. (Les collabos « bretons » les ont déjà lus, étant aux premières loges) :

    – La Bretagne libre, bientôt la Corse, la Lorraine .. http://www.lesprotocolesdesion.com/main.aspx?page=text&id=881&cat=ataraxie
    – La Baule plus, numéro de mars 2014, page 30.

    LA BAULE PLUS mars 2014 ****

  4. Le Français est naturellement brittophobe. Il est donneur de leçons et ne se remet jamais en question. Les Bretons ne sont Français que lorsqu’il s’agit de payer l’impôt. Les Bretons sont les nègres de la France. Grâce à l’immigration nous allons remplacer ce peuple raciste, brittophobe et antisémite. On va enfin se débarrasser de ces exemples à éviter. Les brittophobes seront rayés de la carte.

  5. Courage cousins Celtes ! Allez-y ! Défendez votre langue, votre culture, qui le méritent, soyez en fiers, Défendez en fait votre âme ! Essayez de développer et répandre l’usage de la langue celtique au moins dans toute la Bretagne , résistez à la dilution des cultures européennes qui est en marche. Vous en êtes un des éléments essentiels. Redevenez ce que vous avez été !

    De la Part d’un Basque.
    Euskadi ta Astakasuna !

  6. A PARIS CE 19 OCTOBRE 2017. TEXTE INJECTE SUR LA TOILE.

    ______________________________________________________

    Louis Melennec
    13:42 (Il y a 0 minute)

    LE SKETCH DROLATIQUE DE LUTZ
    Louis Mélennec .

    il y a 18 minutes
    Ce sketch est drôle, et n’a rien d’humiliant pour le breton bigouden que je suis : il n’exprime ni méchanceté, ni volonté d’humilier : l’humour de ALEX LUTZ est irrésistible, il ne faut pas se priver de rire. Et lorsque je ris, cela fait du bruit, cela s’entend de loin !

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    Mais il y derrière cela un drame absolu : les CRIMES CONTRE L’HUMANITE commis par la France de 1789 à nos jours. Ces crimes ne seront jamais pardonnés, comme étant impardonnables.
    Lisez, s’il vous plaît :

    – Les injures anti-bretonnes, qui ne sont que l’écume du drame que nous avons vécu par la France : c’est horrible : https://bretaigne.wordpress.com/injures-anti-bretonnes/
    – Le livre bleu de la Bretagne, par LOUIS MELENNEC, téléchargeable gratuitement sur la toile (300 000 téléchargements à ce jour).
    – Le génocide brito-vendéen, la SHOAH BRETONNE.

    Les Français commencent seulement à entrevoir la vérité, en même temps qu’ils découvrent le système maffieux qui les gouverne. Mais ils s’obstinent à ne pas vouloir avouer la culpabilité de leur pays.
    La plus grande honte pour les Bretons : leurs « députés » et leurs « sénateurs », payés pour se taire. Ils sont à nos yeux infiniment plus coupables que les Français. Et, bien sûr, les médias bretons de la collaboration.
    Jusqu’à ma mort, je me battrai pour que tout cela soit connu.
    Honte aux collabos !

    LOUIS MELENNEC, défenseur acharné des droits de l’homme, et de la Dignité des peuples.

    Lisez aussi : Mélennec Mélenchon.
    http://blog-louis-melennec.fr/2015/06/29/melenchon-jean-luc-heros-breton-et-francais-lhomme-indispensable-lettre-ouverte-a-ce-scavant-si-aimable-a-legard-
    Mélenchon, s’agissant des Bretons, est entièrement rééduqué : il sait lire, il a lu, il sait maintenant ce que fut sa vulgarité en déversant des sottises sur la Bretagne. Effet absolu : il ne l’ouvre plus sur ce sujet. C’est définitif.
    Zone contenant les pièces jointes
    Prévisualiser la vidéo YouTube ALEX LUTZ J’ai envie de vous dire – Sketch « Bigouden » (Les cadres)

    ALEX LUTZ J’ai envie de vous dire – Sketch « Bigouden » (Les cadres)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s