Corse – Corsica

CORSE – CORSICA

Corsica_corsedrapeau Corsica

« mon pays n’est pas la france, mon pays c’est la Corse »

Les nationalistes autonomistes de gilles simeoni et indépendantistes de jean guy talamoni remportent les élections territoriales.
«EVVIVA A LOTTA DI LIBERAZIONE SUCIALE E NAZIONALE, PE A CORSICA»
élection de jean guy talamoni comme Président de l’Assemblée de Corse.
Jean Guy talamoni dans Corse matin : «C’est l’aboutissement de quarante années de lutte. Les électeurs ont dit clairement que la Corse n’était pas une circonscription administrative française, mais une nation.» – sur Bfmtv, « mon pays c’est la corse ». et sur Europe 1 « mon pays n’est pas la france, mon pays c’est la corse »

gilles simeoni élu Président du Conseil exécutif de la collectivité territoriale de Corse, discours

Le peuple, la Nation Corse a plus de 2 000 ans de civilisation sans la france

CORSE : (du grec Cyrnos et que les Romains et Lybiens appellent Corsica, populations grecques, Sardes, ligures )

. En 1195 installation des Génois à Bonifacio. Après avoir fait partie durant près de quatre siècles de la République de Gênes, elle se déclara indépendante le 30 janvier 1735 et donna le jour à la première Constitution démocratique de l’histoire moderne (1755), avant d’être cédée par Gênes à la France le 15 mai 1768, puis conquise militairement , le 9 mai 1769 par la France, sous Louis XV, lors de la bataille de Ponte Novu. Puis le 21 janvier 1790, dernière réaction des Génois avec une lettre de protestation du doge Pallavicini lue à l’Assemblée nationale à la révolution. Depuis elle a un statut spécial qualifié de « collectivité territoriale de Corse ».

Valls chez les Corses_Nation Corse

Valls l’inculte, NATION CORSE. Voilà ce qui arrive lorsqu’on met à la tête d’un état des incultes diplômés d’histoire et fraichement naturalisés.

Nation, Patrie et Peuple Corse par un Préfet français :

…………………………………………………………………………………………………………………………………………

QU’EST-CE QU’UNE NATION ? TOUT ÊTRE HUMAIN A LE DROIT SACRE A SON IDENTITE PERSONNELLE ET A SON IDENTITE NATIONALE.

(Extraits d’une conférence enregistrée de Louis Mélennec).

« Tout être humain a le droit sacré à son identité. Il a le droit d’être lui même, de penser ce qu’il veut, d’adhérer – à condition qu’elles respectent les droits d’autrui et qu’elles ne lui nuisent pas -, aux valeurs qui sont les siennes. Il a le droit d’avoir une identité familiale … Par dessus tout, il a le droit à son identité nationale.

Les malades mentaux qui, à Paris, au cours de ce qu’on appelle encore – par dérision -, la « révolution française », ont prétendu anéantir les droits et l’identité nationaux des Bretons, des Corses, des Basques, des Alsaciens, ont violé et violenté d’une manière éhontée les consciences, torturé des centaines de milliers de personnes humaines au nom de leurs principes stupides, essentiellement violents, et violateurs du droit des gens … Ces malades mentaux ont d’ailleurs, pour le grand nombre, eu la tête tranchée par la guillotine …

voir la suite sur la page nation bretonne ou sur le blog de louis Melennec (tapez dans Google : Melennec nation )

—————————————————————————————————–

Recherches sur la légitimité des Annexions en Bretagne mais aussi …en Alsace, Savoie, et en CORSE :
extrait :

www. louis-melennec.fr
 » Les mêmes recherches peuvent être mises à profit pour la Corse, la Savoie, l’Alsace …, avec les mêmes conséquences juridiques : ces Nations ont été annexées par la France, en violation du droit, et sans leur consentement : en droit, elles sont donc libres, elles n’ont aucune attache avec le pays qui les a annexées, que celui de chaines maintenues par la force. Les populations de ces pays ne se sentent pas françaises pour une raison simple : elles ne le sont pas. »

CORSICA Resistenza & Libertà  !

traités non enregistrés par la France auprès de l'ONU
traités non enregistrés par la France auprès de l’ONU

LA FRANCE N’AYANT PAS enregistré le Traité de Cession par la république de Gênes du 15 mai 1768 (voir la lettre de confirmation du bureau des traités à l’ONU du 15.12.2009 ). La France n’a aucun Droit ni Titre sur ce territoire, Elle doit partir.

Voir l’article 102 de la Charte des Nations Unies (page …Droit International) et sur l’obligation par les états membres de l’ONU d’enregistrer les traités sous peine d’abrogation.

Ce territoires qui est un PAYS, au regard du droit international et de la Charte de l’ONU (voir articles) ne relève plus du droit français mais du droit international.

CORSE   = lettre de l’ONU du 15 décembre 2009

CORSICA LIBERA

La France étant illégitime en Corse, elle maintient prisonnier des Corses qui sont en fait des OTAGES de l’état français (comme le faisait à l’époque Jules César pour asservir les populations qu’il avait conquis, et les soumettre ! )

Cependant elle ne peut les Juger puisqu’ aucun Tribunal n’est légitime en Corse.

Dans les années 1960, avec la vague de décolonisation, le droit international a du reconnaître et intégrer le droit à l’autodétermination des peuples colonisés.  Dès lors, les règles pertinentes du droit international en la matière peuvent s’appliquer.
La résolution 1514 de l’Assemblée générale des Nations Unies du 14 décembre 1960 (appelée charte de la décolonisation), prévoyait que « des mesures immédiates seront prises dans les territoires sous tutelle, les territoires non autonomes et tous les autres territoires qui n’ont pas encore accédé à l’indépendance, pour transférer tous pouvoirs aux peuples de ces territoires.« . De plus, la résolution 1541 du 15 décembre 1960 définit le territoire non autonome comme « géographiquement séparé et ethniquement ou culturellement distinct du pays qui l’administre « , ce qui correspond à la position Corse, un territoire géographiquement séparé et ethniquement, culturellement distinct du pays qui l’administre, la France colonisatrice. .

Le statut de la CORSE au sein des Nations unies correspondait à cette situation, cependant la France n’a rien fait pour le faire savoir aux Corses.

Ci dessus – CORSE : COLONIE française dans l’Atlas destiné à la Jeunesse en 1820. (Tardieu-Denesles -Paris)

A bons entendeurs Corse ! Ceux-ci peuvent toujours ce prévaloir de la résolution 1541 et de l’illégitimité de l’annexion de la Corse par la France. (voir les pages Nice ou Savoie, les conséquences sont les mêmes, la France doit quitter ces territoires, par le droit international, il n’y a rien à attendre de l’Europe lorsque l’on voit comment elle insulte la Grèce, et qu’elle refuse à l’Ecosse et la Catalogne leur éventuelle entrée dans cette Europe minable des Etats-nations, noyautée par des lobbyes.)

———————————————————————————————————————————–

En 2011, l’Assemblée générale a proclamé … 2011-2020 Décennie de l’élimination du Colonialisme : 

la troisième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme [A/RES/65/119].    <– texte de la déclaration – résolution de l’ONU

ONU décolonisation , site de l’ONU.

—>   http://www.un.org/fr/decolonization/

————————————————————————————————————————————

Yvan Colonna
Yvan Colonna

Celui-ci peut s’adresser auprès de la CEDH pour jugement , doublement, illégitime !
1/ En tant que Corse par son père, il ne peut être jugé par la France car celle-ci n’a aucune légitimité en CORSE et les tribunaux français sont donc tous illégitimes . Le Droit international prévaut sur le droit national . (art .55 et 5 constit.fr) et (voir la lettre de l’ONU et art. 102 charte de l’ONU, la France n’ayant pas enregistré le traité de cession par la République de Gênes du 15 Mai 1768).
2/ En tant que Breton par sa mère, il ne peut être jugé par un tribunal français car aucun Breton ne peut être jugé par le traité signé par Louis XII en 1499 (13 clauses, jamais dénoncé par Ambassadeurs) dont seul un tribunal Breton (juridiction Bretonne et non française) peut juger jusqu’en dernier ressort (voir la page du traité de 1499) et uniquement au Parlement de Bretagne. (art.55, les traités internationaux sont supérieurs aux lois, et art. 5 le président est garant du respect des traités) La France n’ayant aucune légitimité en Bretagne aussi par le traité de 1499 .

Nicolas Battini_Corse_prisonnier politique

NICOLAS BATTINI – PRISONNIER POLITIQUE de l’état VOYOU FRANCAIS
par , Ghjuventù Indipendentista (sur Fbook) — Urganisazione di a Lotta di Liberazione Naziunale corsa.

— Organisation de Lutte de libération Nationale Corse. (il y a 25 autres prisonniers politiques voir droit international/prisonniers politiques le communiqué de Nicolas BATTINI).

.

——————————————————

HYMNE CORSE – « Dio Vi Salvi Regina »
Voce di Corsica – Dio vi salvi Regina
« Dio Vi Salvi Regina » est adopté comme hymne Corse le 30 janvier 1735, alors que la nation corse proclame son indépendance.

corses resistenza

CORSE / MANIFESTATION PACIFIQUE A BASTIA LE 13 JANVIER 2007 AVANT BOMBARDEMENT DE LA FOULE PAR GRENADES A GAZ (1.000 TIREES PAR FORCES DE L’ORDRE A CETTE OCCASION) .

A l’appel du syndicat étudiant nationaliste A Ghjuventù Indipendentista, 350 lycéens ont manifesté vendredi 10 janvier 2014 à Bastia pour demander la co-officialité de la langue corse et protester contre la censure du Conseil constitutionnel de l’Arrêté Miot.

.

CORSES de  1975 à  2015
40 ANS DE COMBAT du Peuple Corse contre l’Occupant !
http://www.corsicainfurmazione.org/70589/associu-sulidarita-soiree-corse-au-centre-international-de-culture-populaire-le-310115/2015/

CORSES, ON n’ EST PAS Français

plus … Corsica Libera … Josep-Luis Carod-Rovira représentant de la Généralitat de Catalogne en Corse le 12 Juin 2015 pour une conférence internationale avec michel Rocard (sensible a la question corse ?) et des associations corses .
http://www.alta-frequenza.com/l_info/l_actu/iniziativa_corsica_va_organiser_un_debat_international_sur_la_corse_en_juin_75464

suite à la conférence du 12 juin,
Ajaccio manifestation portée par la Ghjuventù Indipendentista (jeunesse indépendantiste) et de très nombreux élus de l’Assemblée de Corse et ce au-delà de la seule famille nationaliste.
Corse le 13 juin manifestation unitaire pour une solution politique et l’amnistie pour tous les prisonniers politique.

Questionnement sur le Blog de Médiapart :

Pourquoi la Corse sera elle aussi bientôt indépendante.

03 août 2015 | Par Massimu

On a du mal à arracher un avis sur la question aux hommes politiques corses. Souvent, ils se cachent derrière l’émotionnel, du factice ou des arguments spécieux pour éviter le débat. La raison est simple : si, il y a 40 ans, l’indépendantisme pouvait paraître utopique, il s’impose aujourd’hui comme la solution idéale pour résoudre les problèmes de la Corse. Au grand dam de ceux qui bénéficient personnellement de la dépendance.

Au regard de la situation et de l’actualité internationale, les médias français ne s’y trompent pas : Canal +1, Le Monde2 ou encore France Inter3 l’ont mis au centre du débat ces dernières semaines. Sur l’île de Beauté en revanche, les canaux de communication, tous contrôlés par des forces hostiles à l’indépendance, n’évoquent même pas la chose. Pourtant, sans qu’aucun sondage ne le confirme, il est clair que l’indépendantisme est en augmentation en Corse, et tout un tas de facteurs portent à croire que l’aboutissement de cette vieille revendication devenue, le croyait-on, serpent de mer, n’est pas si lointaine. N’en déplaise aux chefs politiques actuels dont les privilèges sont consubstantiels à la dépendance vis-à-vis d’un Etat démissionnaire.

voir la suite ici :  http://blogs.mediapart.fr/blog/massimu/030815/pourquoi-la-corse-sera-elle-aussi-bientot-independante

—————————————————————————————————————-

Corses, en créant une nouvelle entité territoriale la France essaie de vous maintenir dans l’Hexagone !

.Prisonniers de l’Hexagone, vous souhaitez rejoindre l’UNPO ? organisez vous et récoltez 2.000 Euros, pour frais d’inscription, montez un dossier solide pour vos revendications, pas trop difficile pour les Basques et les corses, un peu plus hardu pour les autres, mais de nombreuses Nations de l’Hexagone ont été annexées sans le consentement des populations par la force des armées et parfois de façon illégitime et contraire au droit. Unissons nos efforts pour une action auprès de l’ONU.

POUR LA FIN DE LA COLONISATION, UNISSONS NOS EFFORTS !!!

(ils ont des compétences et juristes au plan international)  voir  http://www.unpo.org

———————————————————-

PRISONNIERS DE L’HEXAGONE :

voyez l’Association des Nations de l’Hexagone

Pour ceux qui souhaitent faire avancer la Bretagne, la Savoie et d’autres parties prisonnières de l’Hexagone.

Vous pouvez contacter l’Association des Nations de l’Hexagone -ANH (sur le site ci-dessous)

https://www.facebook.com/associationdesnationsdelhexagone     <–voir le site (cliquez et rejoignez)

UNISSONS NOS EFFORTS POUR METTRE FIN A LA COLONISATION DE NOS PAYS.
.

*****************************************************************************************************************

O.N.U

en 2010 l’ONU à décrété :  2011/2020 , 3éme décennie pour l’élimination du colonialisme.

Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ou droit à l’autodétermination, est le principe issu du Droit International selon lequel chaque Peuple dispose d’un choix libre et souverain de déterminer La Forme de son régime politique, indépendamment de toute influence étrangère. L’exercice de ce droit est en général lié à l’existence d’un État spécifique au peuple en question, État dont la pleine souveraineté est souvent envisagée comme la manifestation de la plénitude de ce droit

CHARTE DES NATIONS UNIES  26 juin 1945 :   (préambule – extrait)

Nous, peuples de Nations Unies

Résolus

à préserver les générations futures du fléau de la guerre qui deux fois en l’espace d’une vie humaine a infligé à l’humanité d’indicibles souffrances,
à proclamer à nouveau notre foi dans les Droits Fondamentaux de l’homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l’égalité de droits des hommes et des femmes, ainsi que des nations, grandes et petites,
à créer les conditions nécessaires au maintien de la justice et du respect des obligations nées des traités et autres sources du droit international…

…(respect des obligations nées des traités : cela concerne la Bretagne, le Comté de Nice, la Savoie…les traités n’ont pas été respectés par la France).

*****************************************************************************************************************

Pour une Europe des peuples et nations libres….! Culture, langue, coutumes…liberté de créer leur propres états….POUR UNE EUROPE AUX CENT DRAPEAUX… !

La liberté ne concerne pas que les peuples du Tibet, Kosovo, Tunisie, Libye …..elle nous concerne tous en Europe suite aux Empires Britannique, Germanique, Russe, Français …de nombreuses nations ont été spoliées, en parties détruites, volées, ruinées, génocidées et privées de leurs droits à l’autodétermination !

LA DÉCOLONISATION N’EST PAS ENCORE COMPLÈTEMENT RÉALISÉE    !!!

yes for freedom 750 pix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s