ARMORIQUE

Préambule :

PEUPLE AUTOCHTONE et Civilisation des Mégalithes (Stonehedge…Carnac)

Tumulus Breizh 6000ans Tumulus (Comté de Nantes) …. – 6 000 ans env

Les gènes autochtones de Bretagne, Mayenne, Anjou, Nord Vendée, la partie sud ouest du bassin parisien, Grande Bretagne région londonnienne et ile d’Irlande exclues, Pays de Galles, Ecosse etc. sont un même groupe ethnique : …les Brito-létaviens. Ce groupe est génétiquement distinct du reste de l’Europe, du fait de l’autochtonie extrême des populations en question dont l’installation primordiale remonte à la fin de l’ère de Glaciation – 10 000 avant JC  :

– 5500 à – 4500 avant JC …. construction de Tertres avec utilisation du Bois.

Carnac Menhirs_alignem Menec CARNAC (2900 Menhirs) – alignements du Menec sur 1 km

une zone importante se trouve en arrière de Carnac dans les terres ( 8 km sur 50 km )

– 4500 ant JC….les batisseurs de mégalithes construisent des Tertres, Tumulus, Cromlech , Cairn…transportant les rochers sur plusieurs KM élevant des menhirs et Dolmens. cela sert de sépulture ou de lieux sacrés (croyances).

Les « batisseurs de mégalithes » sont nos ancêtres directs …et non les Kelt (les celtes) qui sont venus plus tard. Quand les pré-celtiques nos ancêtres s’installent, y compris en Irlande avant d’être submergés par les gaels venus du continent, la Manche n’est qu’une petit rivière …!!  C’est pour cela que les Britons et les « Armoricains » parlaient la même langue et Lorsque les Bretons se sont réfugiés en Armorique il ne semble pas qu’il y ait eu de combats.

La civilisation des mégalithes avait sa propre langue , culture mais peu de choses nous sont parvenues sauf les motifs gravés sur les mégalithes . (notamment des Haches, des seins par paires (symbolisant la fécondité), des torses humains, et possiblement d’autres gravures interprétées comme étant des plans de territoires, des navires et des constructions…)

*******************************************************************************************************

La langue KELTIEK  « celtique » est arrivée vers – 1 200 avant JC au même moment pour l’ile d’Albion et le continent

ARMORIC

Partie Ouest de Keltiké, territoire des Peuples KELT (Celtes)

Confédération des peuples de la Mer, ARMORICAINS, de la Garonne à l’embouchure de la Somme (ou de la Seine suivant les historiens).

les   » ARMORICAINS tels qu’ils se nomment  » Dixit César – DE BELLO GALLICO

les   » BRITANNI  » sont situés à l’embouchure de la somme dans le secteur d’Abbeville  (qui deviendra le Comté de Ponthieu) voir texte de Pline l’Ancien – Histoire Naturelle Livre IV – ou il cite les différentes tribu :

« …a Scaldi incolunt [texero] Texuandri pluribus nominibus, dein Menapi, Morini ora Marsacis iuncti pago qui Gesoriacus vocatur, BRITANNI, Ambiani, Bellovaci, Bassi. introrsus Catoslugi, Atrebates, Nervi liberi…. »

De l’antériorité des BRETONS sur le territoire de Keltiké, et de l’absence des Francs (tribu des Germains, nettement plus au Nord)

 

Keltiké - peuples Kelt - ARMORIC  - ARMORICAINS -
Keltiké – peuples Kelt – ARMORIC –
ARMORICAINS –

ARMORIC –

******************************************************************************************************

étymologies :  du Grecque « Κeltoί  »   et en Bulgare « kelt » (phonétiquement)

(…devenu Celtes par le latin)

Les premières mentions des KELT (Celtes, étant un terme du colonisateur Romain) se trouvent en Gréce vers – 480 par l’auteur Grecque Hérodote (natif de la région de Bodrum en turquie actuelle proche de l’ile de Rhodes, celui-ci à dû être en contact avec les Kelt car ceux ci étaient de grands navigateurs et exportaient leurs marchandises de l’Afrique à l’Asie Mineure.

Le mot latin Celtus (pl. Celti ou Celtae) aurait été emprunté au grec Κeltoί et Celti ou Celtae ont été rapprochés du germanique Hildi- « guerre, déesse guerrière » ou encore au latin celsus « élevé ». Selon une autre théorie, le mot « celte » proviendrait de l’indo-européen keleto, « rapide » car se déplaçant à cheval, ou de kel-kol, « colon, envahisseur ». Le mot Celte est aussi à rapprocher de « sel » (en grec ancien hals,  et grec moderne aláti, latin sal) qui était au centre de l’activité économique de la riche civilisation de Hallstatt. Les Kelt se sont répandus de la péninsule ibérique jusqu’à la turquie. ils contrôlaient la zone centrale de l’Europe.

Les auteurs grecs à partir du IIIe siècle utilisent le terme de Galatai, Galates, pour désigner la plus grande partie sinon la totalité des Kelt (Celtes), traduisant ainsi le terme latin Galli (qui deviendra Gaulois, terme du colonisateur Romain ). La confusion qui résulte de ce bilinguisme antique est levée chez les auteurs plus tardifs comme polybe ou Diodore de Sicile, les Galates désignant progressivement les tribus celtes d’Asie Mineure.

Le terme Galli est utilisé par Jules César afin d’assimiler l’ensemble des peuples KELT (celtes) , il utilise le terme Gallico (gaule chevelue ) mais se terme est aussi un jeu de mots et une insulte du colonisateur romain. (se terme deviendra le mot « gaulois », il sera repris par un chef  franc, tribus des germains et non Celte, les rois de France ne se sont jamais reconnus comme gaulois cependant le terme est repris vers 1790 par la république pour unifier ses colonies de Bretagne, Flandres, Lorraine, Alsace, Bourgogne,  Savoie, Comté de Nice, Provence, Corse, Pays Basque, Occitanie, Saintonge, Poitou,  Normandie…)

Les KELT (Celtes) ne se sont jamais revendiqués comme « gaulois »…mais du nom de leurs tribus ou de leur confédération ils se nomment ARMORICAINS, pour ce qui concerne la Bretagne, et le peuple dominant se nomme VENETE (région de Vannes 56) et leur zone de contrôle allait de l’embouchure de la Gironde jusqu’à la Seine.

César fait aussi mention du peuple Britanni qui est assimilé aux Belgae (BELGES)au nord de la Seine.

Les Britan (Britanni en latin) semblent occuper le secteur entre Boulogne S/Mer et Abbeville du temps de César (voir la liste des peuples) à l’embouchure de la somme. devenu le Comté de Ponthieu. (on y trouve des restes Bretons dans le nom de certaines villes comme Bretincourt, Morlay…). Ceux-ci traverseront la Manche pour rejoindre d’autres populations de Bretons sur l’ile de  Britannia (GB) lors des invasions des Francs au Vème siècle. (Sources Pline l’ancien).

armoricains Z_commerc

– 56  avant Jésus Christ   Guerres et Bataille Navale entre les Vénètes et Jules César (guerre économique entre les Vénètes et Rome)  . César vainc les vénètes et massacre leur sénateurs. Les Prisonniers sont vendus comme esclaves.

Durant sa « guerre des Gaules » il était accompagné d’un traitre Celte : Vercingétorix qui à participé aux massacres et conquêtes de César contre les Kelt (celtes) afin d’affaiblir les tribus celtes concurrentes des Arvernes (alliés de Rome). Vercingétorix , fils de Celtillos, avait été enlevé comme otage, il a été élevé dans la famille proche de César à Rome puis il a été formé à la guerre dans les légions romaines. (c’est pour cela que césar en parle peu dans son ouvrage, il n’intervient qu’en -53 pour glorifier la victoire de César). il a suivi pendant six ans les Romains en Gaule où il fit ses classes dans les rangs des légions comme informateur (il parlait la langue Celte) et comme espion à la solde des romains.

Vercingétorix est plusieurs fois traité de traitre par ses guerriers Celtes. Après la victoire de César à Alésia il est enfermé 6 années et finit exposé en public et étranglé sur ordre, tels finissent les Traitres ! « Son corps, traîné par un croc de boucher, fut ensuite jeté sans sépulture pour être dévoré par les rats et les charognards. »

Jules CESAR lors de ses guerres de colonisation a tué et massacré une population d’environ 1.000.000 de personnes. (selon les historiens de l’époque).

 

Les BRETONS EN ARMORIQUE :

200  Début de l’exode des Bretons (suite aux diverses invasions de Britannia) (GB)

383    1er empereur Breton, Maxime , il confie l’Armorique a son lieutenant  CONAN MERIADEC (1er chef  Britton en Armorique)

460  2 ème empereur Breton Ambrosius  Aurelianus empereur avec sous ses ordres le légendaire ARTHUR avec la bataille en 517 du Mont Badon (Britannia -GB) puis vient combattre les Francs sur le continent  jusqu’en 527 ou il retourne en britannia combattre Medrawt.

1ère vague de migration…. 4ème siècle

Breizh 5eme siecle drapeaux

En Armoric, Les Bretons vont dénommé leur territoire LEDAV selon le Bizantin Procope au Vème siècle aprés JC. Ils utiliseront comme drapeau de combat un drapeau vert avec les sept Saints (en armes) qui s’installent en Armoric. Les Rois utiliseront un drapeau blanc avec une barre horizontale qui représente le dragon symbolisé. (utilisant les mêmes couleurs qu’au pays de galles, ci dessus)

Armoric 450 ap JC - Empire Romain contre les Huns d'Attila
Armoric 450 ap JC – Empire Romain contre les Huns d’Attila

451 invasion de la Gaule Romaine par Attila,  à la tête d’une armée réunissant les Huns et leurs vassaux germaniques, les Francs, les Alamans, les Burgondes, les Alains, les Gépides, les Ostrogoths, les Skires, les Suèves, les Hérules, les Thuringiens et les Sarmates. ils font une incursion jusqu’à Orléans mais ils sont défaits par Rome et ses alliés Wisigoths cependant cela annonce la fin de l’Empire Romain.

400 a 750 Les Bretons étant envahis par les Angles et Saxons, se réfugient en Armorique, peu peuplée, par vagues successives ou ils créeront 3 Royaumes la Domnonée, la Cornoaille, le Bro Warroch.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s