Territoire

……BRETAGNE ET FRONTIERES…(Provinces étrangères Alliées à la couronne de France)

breizh carte des traités 1732 impots

Territoire et reconnaissance des Frontières Par le Taité de 1499

CARTE DES PAYS DE BRETAGNE ET BLASONS DES CAPITALES.

carte des pays de bretagne

 

1499 /2014 …BRETAGNE PAYS SOUVERAIN EN DROIT

BRETAGNE 2014 Blason

UNE AUTRE VISION DE L’EUROPE. LES NATIONS CELTES.

 

CELTIC NATIONS2014 LA BRETAGNE EN EUROPE

LES NATIONS KELT  (ou CELTES ) :

BRETAGNE  (BREIZH)  Elections Nationales au Parlement de Bretagne (novembre 2016)

ASTURIES (principauté)

GALICE  (GALLAECIA)

CORNOUAILLES (KERNOW)

PAYS DE GALLES (CYMRU)

IRLANDE  (EIRE)

ILE DE MAN  (MANN)

ECOSSE  (ALBA)  Référendum d’indépendance en septembre 2014 pour quitter le ROYAUME  UNI

****************************************************************************************************************

ARMORIQUE…LEDAV…BRITTANIA/BRETAIGNE/BRETAGNE-BREIZH

400 a 750 Les Bretons étant envahis par les Angles et Saxons, se réfugient en Armorique, peu peuplée, par vagues successives ou ils créeront 3 Royaumes la Domnonée, la Cornoaille, le Bro Warroch.

1er rois ou comtes :

BRO WAROC :  ……………465  CARADAUC

CORNOUAILLES :……….470 GRADLON MUR

DOMNONEE :……………..515 RIWAL

De nombreux autres Chefs Breton au NORD de la péninsule Armoricaine

et au SUD de la Péninsule (NANTES)….469 RIOTHIME

2éme vague ……au 6et 7 ème siècle

3ème vague…… au 8 et 9 ème siècle , ces 2 vagues étant dues aux invasions des SCOTS et PICTES

845_Brittania_Nominoë_Rex - Nominoë (Nevenoë) Roi de Bretagne
845_Brittania_Nominoë_Rex – Nominoë (Nevenoë) Roi de Bretagne

.22 novembre 845 bataille de BALLON à Bains s/Oust au nord de Redon

Nominoë attire Charles le Chauve au confluent marécageux de l’Oust  non loin de l’Abbaye de BALLON. Il s’agit d’une véritable chausse-trape, où les Bretons exploitent leur connaissance des marécages pour vaincre les Francs.

Selon les Annales de ST Bertin et de Fontenelle : « Charles ayant imprudemment attaqué la Bretagne avec des forces limitées, les siens lâchent pied par un renversement de fortune …  » – « … les Francs étant entrés en Bretagne, engagèrent le combat avec les Bretons, le 22 novembre, aidés par la difficulté de lieux et les terrains marécageux, les Bretons se révélèrent les meilleurs…. »

NOMINOË 1er Roi Breton en 845
NOMINOË 1er Roi Breton en 845

845  NOMINOË   devient le 1er ROI BRETON en écrasant les FRANCS de Charles le Chauve à la bataille de Ballon (Bains sur oust, au nord de Redon). il unit et rassemble les Brittons et leurs territoires sous un même commandement.

846  signature d’un traité de paix entre Nominoë et Charles le Chauve qui reconnait à Nominoë son autorité sur la Bretagne et le titre de DUX , excepté sur les marches de Rennes et de Nantes.

847  28 février, Traité de Meerssen, (proche Maastricht) entre les fils de Louis le Pieux, ils envoient une députation auprès du Duc des Bretons Nominoë . (voir la page Bretagne/Nominoë, extrait du traité)

NOMINOË  déclare …. l’indépendance du Royaume de BRETAGNE. il se nomme REX (Roi) et envoie une Ambassade à ROME pour se faire reconnaître.

851  NOMINOË meurt à Vendôme.

Nominoë : Conquêtes et Rois successeurs

851 son fils ERISPOË  lui succède et agrandit le territoire 7/3/851 traité d’Angers. Charles le Chauve en Août 851 attaque les Bretons à Jengland mais Erispoë détruit son armée et Charles s’enfuit seul la nuit (emportant avec lui la solde de son armée) … Erispoë prends les villes d’Angers, Le Mans, Tours les régions d’Avranche et du Cotentin ainsi que le Pays de RetzCharles le Chauve vient signer la paix en septembre 851 et le reconnait comme roi de Bretagne en tant qu’ Erispoë 1er.

… de nombreux rois et Ducs de Bretagne

billets n2 pr 50pc

1499 ANNE de BRETAGNE , Duchesse de Bretagne, Reine des Romains et 2 fois Reine de France par son premier mariage à l’ âge de 13 ans (mineure ou elle est spoliée de ses biens – les cours royales d’Europe s’en offusquent car cela est contraire au droit médiéval de l’époque) contrainte au mariage par le Roi Charles VIII (sous occupation militaire, et contre la volonté d’Anne de Bretagne de se marier à son ennemi ).  7 ans après le Décès de Celui-ci (il s’est cogné la tête malencontreusement ou aidé par la garde rapprochée bretonne de la Reine ?), elle  Gouverne seule les 2 Royaumes durant plusieurs mois  mais comme elle doit se marier obligatoirement avec le second Roi elle impose cette fois ci ses conditions à Louis XII (Duc d’Orléans) …la totale souveraineté de son Duché… et le retrait des troupes Occupantes... Louis XII mettra un an avant d’accepter et signera les 2 accords de janvier 1499 ( 1ère lettre publiée le 7 janvier concernant le mariage et 2 ème lettre publiée et lue au Parlement de Bretagne le 19 janvier ) . Ces 2 lettres Traités reconnaissent la pleine Souveraineté du Duché de Bretagne et n’ont jamais été dénoncée par les 2 parties par nominations d’ambassadeurs. (traité international toujours valable aujourd’hui l’an 2014, mais jamais respecté par la France.)

1532 François 1er (qui savait lire)  s’aperçoit que le Duché va échappé au Royaume et viens assiéger le Parlement de Bretagne a Vannes avec une Cour de 15.000 personnes et hommes en armes, il trouvera quelques nobles Bretons qu’il a acheté pour signé son fameux Edit (qui n’est qu’une Loi française non applicable en Bretagne Pays Souverain par le traité de 1499).

En 1532 Après l’union forcée, sous pression militaire, avec la France, les villes bretonnes furent envahies par des Français qui écrasèrent ou même remplacèrent les commerçants locaux, francisèrent les gens qu’ils employaient . Les ports du roi comme Lorient ou Brest, étaient des villes de garnison en territoire étranger et le terme de colonie était fréquemment employé pour les décrire.
En décembre 1583 Bertrand d’Argentré publie une Histoire de Bretagne de plus de 1000 pages commanditée par les États de Bretagne, il y dévoile les manœuvres utilisée en 1532 pour arriver à  » l’union » . D’ailleurs l’ouvrage est saisi sur les presses sur l’ordre du procureur général Jacques de la Guesle et celui-ci avoue que « le fondement de cette union expresse … à grand peine demeure ferme et stable ; car encore qu’elle ait esté à requeste des trois estats du païs, toutes fois cette cause se peut calomnier de force et de dol », (ce qui équivaut à nullité en droit médièval)
En 1707 puis en 1740 les États commandent à Guy Alexis Lobineau puis au Dominicain Pierre-Hyacinthe Morice de Beaubois des Histoires de Bretagne. (dom.Morice : « Mémoires pour servir de preuves à l’Histoire Ecclésiastique et civile de Bretagne »)

Le Parlement Breton siégera jusqu’en 1789 et les rois de France lui demanderont a chaque fois son autorisation pour créer un nouvel impôt, ou une nouvelle loi. En 1790 il est supprimé unilatéralement.

les rois de France ne se sont jamais reconnus comme gaulois (ils étaient descendants des Francs, alliés des Germains) cependant le terme est repris vers 1790 par la république pour unifier ses colonies de Bretagne, Flandres, Picardie,  Lorraine, Alsace, Bourgogne,  Savoie, Comté de Nice, Provence, Corse, Pays Basque, Occitanie, Saintonge, Poitou,  Normandie…). La République Française afin d’assimiler les différents peuples qu’elle a colonisé et qui n’ont pas la même culture, les mêmes traditions et aucune langue commune. En effet à la création des départements seuls 15 départements parlent le patois « Français » sur 83 départements.

abbé Maury

NUIT DU 4 AOUT 1789…..et CONSEQUENCES en BRETAGNE  :

Quand la chambre des vacations du PARLEMENT de BRETAGNE doit enregistrer la nouvelle organisation territoriale de la France, ses membres refusent. Son président, Jean-Baptiste Le Vicomte de la Houssaye, est convoqué devant l’assemblée. Il explique qu’il lui est interdit d’enregistrer des lois qui n’ont pas été approuvées par les États de Bretagne. Plusieurs députés dont le vicomte de Mirabeau, député de Limoges, prennent la défense des bretons. L’abbé Maury, député de Péronne, élève le débat sur le plan politique dans une longue intervention et conclut que « la Bretagne est libre, nous n’avons aucun droit sur cette province, si nous ne voulons pas remplir fidèlement les conditions du traité qui la réunit à la couronne. » C’est à cette occasion que le comte de Mirabeau, député d’Aix-en-Provence et président de l’assemblée, clôt la discussion de quelques mots méprisants et menaçants qu’il couronne du célèbre « Êtes-vous Bretons ? Les Français commandent ! », confirmant le bien-fondé des craintes des Bretons. Tous les membres de la chambre des vacations sont révoqués, de nouveaux membres sont nommés, qui démissionnent en bloc.
Au Parlement de Bretagne, la réunion des États ayant été interdite ceux ci n’ont pu s’exprimer officiellement mais leur Procureur Général Syndic, (chargé par son serment de garder  les Constitutions de Bretagne), le comte René-Jean de Botherel du Plessis, publiera des « Protestations », adressées au roi et « au public, à l’Europe entière », dans lesquelles il déclare notamment qu’« en transférant au Roi le domaine de notre province, ils ne lui ont cédé que les droits dont jouissaient nos ducs d’après les constitutions de la Bretagne ; nos pairs ont expressément réservé le DROIT DE S’ADMINISTRER EUX-MÊMES – CE SERA NOTRE GLOIRE ! » . Les états de Bretagne ont suspendus leurs sessions et ne se sont jamais plus réunis.

Jules CESAR lors de ses guerres de colonisation a tué et massacré une population d’environ 1.000.000 de personnes. (selon les historiens de l’époque) sur l’Europe entière, La France a réussit à faire mieux…elle a fait massacrer à la révolution, tué ou fait tuer avec ses guerres environ  500.000 Bretons depuis 1789. (sur une population d’environ 2,5 millions d’habitants..il s’agit d’un véritable génocide anti-Bretons)

Aujourd’hui il appartient à tout les Bretons de faire le nécessaire pour ré-ouvrir le Parlement de Bretagne afin qu’il se réunisse à nouveau pour mettre à jour la Constitution, les Lois, les Coutumes, le droit Breton, organiser les Administrations, Tribunaux, Police, Armée.

EN NOVEMBRE 2016 (au plus tard)  Le Duché de Bretagne Souverain par le traité de 1499 organise l’élection des Députés Bretons au Parlement de Bretagne. une association de Juristes et Bretons c’est formée pour cela et organise cette élection ou toutes les tendances seront représentées (pour plus d’informations, voir le lien ci-dessous).

http://www.parlementdebretagne.org   (voir ici les modalités pour s’inscrire et voter, cliquez sur le lien)

sur facebook …. K.A.D, Dael Breizh , Cercle du Parlement

BREIZH SATELLITE 2016

ZEE (Zone Economique Exclusive)  et EAUX TERRITORIALES DE BRETAGNE :

zee Bretagne EAUX TERRITORIALES 850x502

Les eaux territoriale ou mer territoriale est la partie de mer côtière sur laquelle s’étend la souveraineté d’un État côtier. Sa largeur maximale est fixée à 12 milles marins (soit 22 224 mètres) par la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, ou d’un partage médian du littoral pour les États voisins dont les côtes sont distantes de moins de 24 milles.

La largeur de la mer territoriale est comptée à partir de la ligne de base.

Dans ses eaux territoriales, un État côtier dispose de droits souverains (sur la surface, les sous-sols et l’espace aérien), comme sur son territoire propre et ses eaux intérieures, pour y exercer l’ensemble de ses lois, réglementer toutes les utilisations et exploiter toutes les ressources ; il doit toutefois y autoriser le passage des navires de guerre et marchands en transit, à condition que ceux-ci ne lui fassent pas de tort, ne menacent pas sa sécurité et n’enfreignent pas ses lois : c’est le droit de passage inoffensif.

—————————————————————————————————————————————————————–

BRETAGNE NANTES / 30.000 A 40.000 BRETONS POUR LA REUNIFICATION DE LA LOIRE ATLANTIQUE CONTRE LE POUVOIR JACOBIN DE PARIS

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s