Nominoë REX BRITTANIA

Nominoë REX BRITTANIA – Roi de BRETAGNE

 

Traité de Paix Février 847 à Merseen près de Maastricht.

NOMINOE REX_traité_847_février

.Nomenoïus, Numeneus (Nominoë, Roi de Bretagne)

NOMINOË ROI de BRETAGNE – (NEVENOË REX in BRITTANIA )

…(février 847- Traité paix avec Charles le Chauve, roi de Francie, Louis le Germanique et Lothaire Empereur fait à Merseen, près de Maastricht.)
10. Ut legati ad Ducem Brittonum mittantur, qui de communi erga eos obfervatione pacis eum commoneant. (a) (trad : « Que les ambassadeurs doivent être envoyées au duc des Bretons, qui lui rappelle de l’action commune dans leur observation de la paix. »)
(a) Nomenoïus ou Numeneus, Duc (1) de la petite Bretagne ou Armorique du temps de louis le Débonnaire, après la mort duquel ayant suivit pendant deux ans le parti de Charles le Chauve, il abandonna le parti des françois (français) à la sollicitation du comte Lambert (comte de Nantes), qui en avait fait autant, et Nomenoïus prit le titre de Roi.

(1) Le terme Duc, veut dire Chef.

(3) Ducem Brittonum Nomenojum vel Numeneum, qui Britonum Araemoricorum feu Britanniae minoris, ut hodie vocant , Dux fub Ludovico Pio fuit. Quo defunctu, Nomenojus Carolo Calvo, ann. 841. adhaefit. Sed biennin poft, impellente Lamberto Comite, qui à Francis defecerat, & ipfe Nomenojus defecit, Regium-que tibi titulum fumpfit.
-(3 trad.)- Le Chef Breton Duc Nomenojum ou Numeneum qui est breton d’Armoric ou Britannia minor , comme ils l’appellent aujourd’hui , c’était sous Ludovico Pio (Louis le Débonnaire) à sa mort , Charles le Chauve, Ann . 841. clivé, est coincé. Mais aprés l’impulsif comte Lambert qui a découragé les Francs, il a également échoué de redevances, que Nomenojus libre depuis qu’il pris le titre de Roi. –(traité de Merseen février 847 ).

.
2. Sciatis etiam quia fimiliter miffos nostros ad BRITTONES mittimus
& illos ad communem profectum & pacem hortamur. Qui fi audierint, aut non audierint, cum Dei adjutorio & veftro confilio exinde etiam facere volumus. (trad : « Britton savons aussi que nous envoyons à nos miffis similaire et Nous les exhortons au progrès et la paix commune. Qui si ils ont entendu, ou ils ne seront pas obéis , avec l’aide de Dieu et alors nous le ferions pour votre rendement. » )

*****

l’histoire non trafiquée de Nominoë (Nevenoë) voir   :   http://www.blog-louis-melennec.fr

UNION de la Bretagne à la France ?  Bien sûr que NON !  Les Rois Bretons, ainsi que les Ducs, sont souverains sur leur territoire et ne sont les vassaux d’aucun autre. (pour en finir avec les Hysto-riens qui mangent de l’avoine dans la gamelle des Dacôté et sont nourris aux mamelles de leur marâtre jacobine. N’ayant rien recherché sur la Bretagne et se contentant de déverser leurs âneries, biens apprises et récitées sur les bancs biens chauffés de l’Université Françoise.)

BRETAGNE TERRITOIRES CONQUIS, ROIS et Ducs Souverains, Dates, Traités. La Nation Bretonne d’hier à aujourd’hui. Territoire devenu une Colonie Française, contraire aux droits des Nations et au respect des Traités internationaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s